Rapports d'agrégation

Pour exécuter les rapports d'agrégation, procédez comme suit en tant qu'administrateur :
casm173
Pour exécuter les rapports d'agrégation, procédez comme suit en tant qu'administrateur :
Entrepôt de données CA SDM
L’entrepôt de données CA SDM est la principale source de données pour Insights et présente les caractéristiques suivantes :
  • Optimisée pour le reporting.
  • Inclut les données de gestion des incidents et des demandes.
  • Peut inclure des attributs personnalisés.
Schéma d'agrégation (Datamart)
Relation du schéma Datamart et de l'entité
CA SM Insights Datamart Schema ERD.png
Ajout d'attributs personnalisés aux dimensions
La vue Ad Hoc Designer (Concepteur Ad Hoc) inclut des dimensions sous l'onglet Fields (Champs) du volet gauche. Développez chaque dimension pour afficher les attributs exposés associés à cette dimension. Si vous souhaitez ajouter d'autres attributs, vous devez d'abord modifier le domaine et afficher la liste des attributs associés à cette dimension. Si l'attribut supplémentaire dont vous avez besoin n'apparaît pas dans la liste, ajoutez un nouvel attribut.
Procédez aux opérations suivantes :
Ajout d'attributs personnalisés au schéma d'agrégation (Datamart)
  1. Accédez à l'emplacement d'installation des rappor
    ts d'agrégation et
    ouvrez le fichier custom_config.xlsx sous le répertoire config.
  2. Le fichier inclut la colonne suivante. Remplissez les valeurs sous chaque colonne, en procédant comme expliqué ci-dessous :
    1. tgt_tab
      Spécifie la table de dimension cible dans laquelle vous souhaitez ajouter le nouvel attribut ou la nouvelle colonne.
    2. tgt_col
      Spécifie la nouvelle colonne que vous souhaitez ajouter à la table de dimension cible qui correspond à l'attribut personnalisé.
    3. src_tab
      Table de base
      dans la
      MDB
      qui est la source de la
      table de dimension
      dans le
      Datamart
      . Si le nouvel attribut ou la nouvelle colonne que vous souhaitez ajouter est présent(e) dans la table de base, spécifiez le nom de la table de base. Dans le cas contraire, ignorez cette étape et procédez au remplissage du champ sql_query. Le tableau ci-dessous illustre le mappage entre les tables de dimension dans le Datamart et les tables de bases correspondantes dans la MDB :
      Dimension
      tgt_tab
      Table de base
      Analyste
      dm_contact
      ca_contact
      Utilisateur
      dm_contact
      ca_contact
      Groupe
      dm_contact
      ca_contact
      Catégorie
      dm_category
      prob_ctg
      Priorité
      dm_priority
      pri
      Statut
      dm_status
      cr_stat
      Client hébergé
      dm_tenant
      ca_tenant
      Type de ticket
      dm_ticket_type
      crt
    4. src_col
      Nom de colonne dans la table de base de l'attribut que vous essayez d'ajouter. Si l'attribut que vous tentez d'ajouter n'est pas présent dans la table de base, ignorez ce champ et continuez pour remplir le champ
      sql_query
      .
    5. sql_query
      Une requête SQL est requise pour l'ajout d'une colonne à la table cible lorsque la colonne respective figure dans une table autre que la table de base. Cette requête extrait la colonne requise à partir de cette autre table ainsi que le champ
      src_lkp
      , qui est la clé primaire de la table de base. La sortie de la requête doit donc être prendre uniquement la forme de deux colonnes, à savoir les colonnes
      src_lkp et src_ col
      .
      Exemple :
      si vous souhaitez ajouter des attributs/colonnes
      description
      et
      c_acctyp_id
      à des dimensions
      category
      et
      analyst
      respectivement, suivez la procédure suivante pour remplir la feuille de calcul Excel :custom_config.png
      L'ajout
      c_acctyp_id
      à
      dm_contact
      requiert la spécification de la requête SQL. Dans ce cas, la table de base pour
      dm_contact
      est
      ca_contact
      . La colonne requise
      c_acctyp_id
      ne figure pas dans la table
      ca_contact
      , mais dans une autre table nommée
      usp_contact
      . La requête SQL joint
      ca_contact
      et
      usp_contact
      et extrait la colonne
      c_acctyp_id
      .
      Dans cette requête,
      ca_contact.contact_uuid
      correspond au champ
      src_lkp
      et
      usp_contact.c_acctyp_id
      au champ
      src_col
      .
      select ca_contact.contact_uuid,usp_contact.c_acctyp_id from ca_contact left join usp_contact on ca_contact.contact_uuid=usp_contact.contact_uuid
      Vous devez choisir l'option de requête SQL pour ajouter des attributs aux deux tables suivantes, y compris si les attributs sont présents dans la table de base. En effet, le type de données ne coïncide pas entre les clés primaires des tables du Datamart et les tables de MDB correspondantes.
        • dm_contact
          Entrez la requête SQL au format ci-dessous :
          select convert(nvarchar(34),contact_uuid,2) as contact_uuid, <src_col> from ca_contact <jointures et autres conditions requises>
        • dm_tenant
          Entrez la requête SQL au format ci-dessous :
          select convert(nvarchar(34),id,2) as tenant_uuid,
          <src_col>
          from ca_tenant
          <jointures et autres conditions requises>
  3. Exécutez le job ETL pour que les modifications prennent effet dans le schéma du Datamart .
    Vous venez d'ajouter les attributs au schéma du Datamart.
Exposition des attributs dans le domaine et dans la rubrique
  1. Connectez-vous au serveur
    JasperReports
    en tant qu'
    administrateur
    .
  2. Sous
    Domains
    (Domaines), cliquez sur
    View List
    (Afficher la liste).
    La page de référentiels s'affiche avec la liste des domaines disponibles.
  3. Dans la colonne
    Name
    (Nom), cliquez sur
    Incident Request Management Domain
    (Domaine de gestion des demandes d'incidents).
    La page Edit Domain (Modifier le domaine) s'ouvre.
  4. Sous Domain Design (Conception du domaine), cliquez sur
    Edit with Domain Designer
    (Modifier à l'aide du concepteur de domaines).
    La page
    Domain Designer
    (Concepteur de domaines) s'ouvre. L'onglet
    Display
    (Afficher) indique les panneaux Resources (Ressources), Sets and Items (Ensembles et éléments) et Properties (Propriétés).
  5. Développez le noeud JoinTree_1 et accédez à la dimension à laquelle vous avez ajouté le nouvel attribut.
  6. Dans le panneau
    Resources
    (Ressources), sélectionnez l'attribut, puis, dans le panneau
    Sets and Items
    (Ensembles et éléments), le groupe sous lequel vous souhaitez afficher l'attribut dans l'interface utilisateur.
  7. Cliquez sur
    Add to Selected Set
    (Ajouter à l'ensemble sélectionné).
    L'attribut est ajouté au groupe sélectionné dans le panneau Sets and Items (Ensembles et éléments).
  8. Sélectionnez l'attribut nouvellement ajouté Sous le panneau Sets and Items (Ensembles et éléments), puis cliquez sur
    Edit
    (Modifier) dans le panneau
    Properties
    (Propriétés).
  9. Accéder à la liste déroulante
    Field or Measure
    (Champ ou mesure) et sélectionnez
    Dimension
    .
  10. Cliquez sur
    Save
    (Enregistrer), puis sur
    OK.
    Dans la page Edit Domain (Modifier le domaine), cliquez sur
    Submit
    (Soumettre).
  11. Accédez à la page d'accueil, puis à
    View
    (Afficher), puis à
    Repository
    (Référentiel).
  12. Dans le panneau tout à fait gauche, développez
    casm_insights
    et
    capability
    , puis sélectionnez
    topics
    .
  13. Sélectionnez
    Incident Request Management Topic
    (Rubrique de gestion des demandes d'incidents) et cliquez sur
    Edit
    (Modifier).
  14. Dans le panneau
    Source
    , sélectionnez l'attribut. Dans le panneau
    Selected Fields
    (Champs sélectionnés), sélectionnez la catégorie, puis cliquez sur
    Add
    (Ajouter).
  15. Cliquez sur
    Enregistrer
    .
    Vous venez d'ajouter les attributs personnalisés à la dimension existante.
Purge des données dans les tables de faits du Datamart
Les tables de faits sont des tables qui contiennent les données cumulées. Les données requises pour la génération de rapports sont disponibles dans les tables de faits du Datamart. Les données sont disponibles à partir de la date définie comme date de cumul des données. Les données dont la date est antérieure à la date d'intégration des données sont automatiquement purgées. La purge des données repose sur le paramètre de date de cumul des données dans le fichier config.properties. Par exemple, si des données étaient disponibles à partir du 01 janvier 2017 puis que la date de cumul des données est définie sur 01 juin 2017, toutes les données avant le 01 juin 2017 sont supprimées des tables de faits.
Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Tâches de post-installation,
.
Exécution du job ETL (Extract Transfer and Load, extraction, transfert et chargement)
Exécutez le job ETL pour charger les données initiales dans les rapports d'agrégation (Datamart).
Procédez comme suit :
  1. Accédez au dossier
    <répertoire d'installation du Datamart>\bin
    .
  2. Exécutez le fichier de commandes
    std-load
    pour charger les données initiales dans le Datamart.
    La durée d’exécution du job ETL dépend de la taille des données et de la configuration du serveur.
    Nous recommandons d'exécuter le job ETL une fois par jour pendant les heures creuses.
  3. (Facultatif) Une fois le job ETL terminé et que le service SQL server (MSSQLSERVER) consomme une quantité de mémoire élevée, redémarrez le service SQL Server.
L'exemple suivant présente les résultats de l'exécution du job ETL pour différents volumes de données sur un serveur avec la configuration ci-dessous :
Présentation des résultats du test pour le job ETL
  • Serveur
    : physique
  • Système d’exploitation :
    Windows Server 2016 (64 bits)
  • Mémoire RAM :
    32 Go
  • Processeur :
    2,10 GHz (2 processeurs)
  • Espace disque :
    espace total disponible : 1 To, espace utilisé par la MDB : 40 Go
  • Serveur de base de données :
    MS SQL 2014
  • Installation de la MDB et du Datamart
    : sur le même serveur
  • Consommation de mémoire de MS SQL :
    moins de 50 %
Nombre total d’enregistrements dans la MDB
Période d’agrégation de données
Résultats du chargement initial
Résultats du chargement différentiel
Nombre de demandes = 789 593
Nombre d'activités = 11 167 780
3 mois
Nombre de demandes chargées = 26 527
Nombre d’activités chargées = 360 063
Durée de l'opération = 20 minutes
Espace disque utilisé = 3 Go
Nombre de demandes chargées = 4 810
Nombre d’activités chargées = 57 984
Durée de l'opération = 2 minutes
6 mois
Nombre de demandes chargées = 78 484
Nombre d’activités chargées = 830 574
Durée de l'opération = 3 heures 20 minutes
Espace disque utilisé = 7 Go
Nombre de demandes chargées = 4 810
Nombre d’activités chargées = 57 984
Durée de l'opération = 30 minutes
12 mois
Nombre de demandes chargées = 174 463
Nombre d’activités chargées = 1 439 205
Durée de l'opération = 7 heures 40 minutes
Espace disque utilisé = 58 Go
Nombre de demandes chargées = 4 810
Nombre d’activités chargées = 57 984
Durée de l'opération = 1 heure 2 minutes
24 mois
Nombre de demandes chargées = 385 622
Nombre d’activités chargées = 5 833 017
Durée de l'opération = 26 heures 19 minutes
Espace disque utilisé = 196 Go
N/D
(Facultatif) Modification de l'hébergement multiclient
Pour modifier les paramètres d'hébergement multiclient dans le Datamart et appliquer les modifications immédiatement dans Insights, accédez au dossier
<répertoire d'installation du Datamart>\bin
à l'aide de l'interface de ligne de commande et exécutez le fichier
role-tenant-map.bat
.
Planification du job ETL (Extract Transfer and Load, extraction, transfert et chargement)
Vous pouvez utiliser un outil de planification de tâches pour planifier l'exécution du job ETL à intervalles réguliers ou lorsqu'un événement particulier se produit. Il est recommandé de sauvegarder la base de données du Datamart avant d’exécuter un job ETL.
Par exemple, pour planifier l'exécution d'un job ETL à l’aide du planificateur de Windows, procédez comme suit :
  1. Entrez
    sched
    dans la zone de recherche du menu Démarrer pour ouvrir le Planificateur de tâches.
  2. Dans le volet Actions, cliquez sur
    Créer
    une tâche de base
    .
  3. Entrez le nom de la tâche et une description.
  4. Cliquez sur
    Suivant
    pour sélectionner un déclencheur pour la tâche.
  5. Choisissez la fréquence (job ETL)
    Quotidienne
    .
  6. Dans la liste déroulante
    Début
    , sélectionnez une date et heure auxquelles vous souhaitez démarrer le job.
  7. Cliquez sur
    OK
    .
  8. Dans la liste déroulante
    Action
    , cliquez sur
    Démarrer un programme
    .
  9. Accédez au fichier
    s
    td-load.bat
    dans le dossier
    <
    répertoire d'installation du Datamart>\bin
    .
  10. Cliquez sur
    OK
    , puis sur
    Terminer
    .
Pour plus d'informations sur l'utilisation des rapports d'agrégation et transactionnels, reportez-vous au document Utilisation d'Insights.
Pour plus d'informations sur la résolution des problèmes liés à Insights, consultez la rubrique Résolution des problèmes liés à Insights (CABI JasperReports).