Création d'une requête stockée

CA SDM prend en charge l'utilisation de requêtes stockées pour produire deux types de données :
casm173
HID_CreateStoredQuery
CA SDM prend en charge l'utilisation de requêtes stockées pour produire deux types de données :
  • Les requêtes de tableau de résultats vous permettent de configurer le tableau de résultats de l'interface Web en ajoutant des champs de compteur pour les éléments pertinents.
  • Les requêtes d'indicateur clé de performances vous permettent de récupérer des informations historiques pour une période spécifiée sur la valeur d'un compteur à utiliser dans le reporting Web.
Les requêtes stockées s'appliquent à tous les modèles de centre de services. les requêtes stockées ne sont pas destinées à envoyer les utilisateurs sur une nouvelle page.
Les administrateurs définissent les requêtes stockées qui sont disponibles pour les utilisateurs. Vous pouvez utiliser les requêtes stockées prédéfinies fournies avec CA SDM ou définir vos propres requêtes. Vous pouvez définir des requêtes stockées en utilisant la fonction administrative de l'interface web.
Examinez les informations suivantes sur les définitions de requête stockées.
  • Une clause de requête stockée valide est intégrée dans une instruction SELECT appropriée et transmise au moteur de SGBD sous-jacent pour traitement. Pour développer des instructions SELECT, reportez-vous aux fichiers de définitions d’objets figurant dans les répertoires suivants :
    • Windows: répertoire installation-directory\bopcfg\majic
    • Unix : répertoire $NX_ROOT/bopcfg/majic
  • Les requêtes stockées utilisent les instructions d’objets et d’attributs pour construire la clause SQL WHERE au lieu des noms de champs au niveau de la base de données.
  • CA SDM ne prend pas en charge les jointures par produit cartésien pour les requêtes stockées. Pour vous assurer que votre requête stockée ne génère pas de jointure par produit cartésien, saisissez la commande suivante (selon votre système) :
    • Windows : bop_cmd -f
      répertoire-installation
      \bopcfg\interp\bop_diag.frg "check_queries()"
    • UNIX : bop_cmd -f $NX_ROOT/bopcfg/interp/bop_diag.frg "check_queries()"
    Mettez à jour toutes les requêtes marquées comme des résultats pour éviter la génération de jointures par produit cartésien.
  • Lors de la création de requêtes stockées, il est possible d’opter pour l’option de requête stockée URL. La requête stockée sur URL exécute une requête et renvoie des résultats numériques qui ne fonctionnent qu'avec le système de gestion des connaissances.
Les requêtes stockées sont prises en charge dans les cas suivants :
  • Requêtes liées au tableau de résultats
    : permettent de configurer le tableau de résultats de l'interface Web en ajoutant des champs opposés pour surveiller les éléments qui vous intéressent.
  • Requêtes liées aux indicateurs clé de performance
    : permettent de récupérer des informations historiques pour une période sur la valeur d'un compteur et de les utiliser dans le reporting Web.
  • Requêtes liées aux politiques d'automatisation
    : permettent de récupérer des informations sur les documents marqués pour correction et promus pour publication ou retrait pendant les différentes étapes du cycle de vie du document.
Vous pouvez créer des requêtes stockées à utiliser pour configurer le tableau de résultats ou définir les indicateurs clé de performances, ou les deux.
Lorsque vous enregistrez une requête stockée, le test de validation est réalisé sur les paramètres. Si vous tentez d'enregistrer une requête stockée avec un paramètre non valide (par exemple, datespan @cnt, @root), l'enregistrement échoue et un message d'erreur s'affiche.
Procédez comme suit :
  1. Dans l'onglet Administration, cliquez sur CA SDM, Données d'application, Requêtes stockées.
    La liste des requêtes stockées s'affiche.
  2. Cliquez sur Créer.
    La page Créer une requête stockée s'affiche.
  3. Remplissez les champs de requête stockée de manière appropriée.
  4. Cliquez sur Enregistrer.
    La page Create Stored Query Detail affiche vos saisies.
Champs de requête stockée
Vous pouvez utiliser les champs des pages Requête stockées pour définir et modifier les définitions de requête.
Si vous utilisez l'hébergement multiclient, une colonne Client hébergé s'affiche sur la page de liste.
Les champs suivants doivent faire l'objet d'une explication :
  • Code
    Définit un identificateur unique pour la requête stockée.
  • Utilisation du tableau de résultats
    Indique si la requête est disponible pour la configuration du tableau de résultats.
  • Utilisation de l'indicateur clé de performance
    Indique si la requête est disponible pour la configuration d'un indicateur clé de performance.
  • Statut de l'enregistrement
    Indique si la requête stockée est activée ou désactivée.
  • Type
    Spécifie le type d'objet CA SDM pour lequel la requête stockée produit des données (Contact, Demande, Demande de changement, etc.).
  • Etiquette
    Définit la chaîne de texte à afficher sur la page Liste des requêtes stockées.
  • Clause Where
    Clause SQL WHERE pour la requête. Une clause WHERE inclut un prédicat de comparaison, qui limite le nombre de lignes renvoyées par la requête.