Procédure de maintenance progressive des serveurs CA SDM

Cet article contient les rubriques suivantes :
casm173
La maintenance progressive ne permet pas d'effectuer une migration à partir d'un environnement de disponibilité avancée. Vous devez arrêter les services CA SDM sur tous les serveurs d'applications et de secours avant de démarrer l'activité de migration. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Mise à niveau de CA SDM.
Cet article contient les rubriques suivantes :
En tant qu'administrateur système, vous effectuez la maintenance progressive des serveurs CA SDM. Vous pouvez utiliser ce type de maintenance pour appliquer des patchs ou effectuer une maintenance générale sur les serveurs. Il est recommandé d'effectuer la maintenance de tous les serveurs dans un ordre spécifique. Cela afin de vous assurer que les mêmes mises à jour sont appliquées à tous les serveurs sans aucune interruption ou sans trop affecter les utilisateurs finals. Si vous appliquez des mises à jour spécifiques à un serveur, il n'est pas nécessaire de mettre à jour tous les autres serveurs.
Avant d'appliquer un patch de MDB commun, un patch de système d'exploitation ou un patch de sécurité, vous devez arrêter tous les serveurs CA SDM. Dans ce cas, la tâche d'utilisateur est interrompue sans accès à CA SDM jusqu'à ce que tous les serveurs sont en cours d'exécution. Il est donc recommandé de planifier l'application des patchs en conséquence.
Le diagramme suivant présente la procédure recommandée pour effectuer une maintenance progressive des serveurs CA SDM :
Le processus de maintenance progressive que vous appliquez peut différer du processus recommandé si les normes définies dans votre organisation l'exigent.
Procédure de maintenance progressive des serveurs CA SDM
How to Perform Rolling Maintenance on CA SDM Servers
Procédez comme suit :
  1. Arrêtez le serveur de secours que vous souhaitez promouvoir comme nouveau serveur d'arrière-plan.
  2. Effectuez la maintenance progressive sur le serveur de secours.
  3. Démarrez le serveur de secours.
  4. Effectuez la maintenance progressive sur l'ancien serveur d'arrière-plan.
  5. Démarrez l'ancien serveur d'arrière-plan.
    Lorsque vous démarrez le serveur d'arrière-plan, il est converti en serveur de secours.
  6. Effectuez la maintenance progressive sur tous les serveurs de secours.
    Arrêtez le serveur de secours, effectuez une maintenance progressive, puis démarrez le serveur.
Consultation des remarques
Dans le cas d'un basculement du serveur d'arrière-plan vers le serveur de secours, tenez compte des remarques suivantes :
  • Les nouveaux utilisateurs ne peuvent pas se connecter.
  • Pour les utilisateurs qui sont déjà connectés, certaines actions ne fonctionnent pas lors du basculement. Les utilisateurs doivent effectuer ces opérations après le basculement. Les opérations suivantes sont impossibles :
    • Création de tickets avec pièces jointes
    • Téléchargement de pièces jointes
    • Recherche de documents de connaissances
    • Indexation de nouveaux documents de connaissances
    • Courriel entrant
    • Les événements de SLA qui ne sont pas déclenchés avant la fin du basculement.
Si vous avez configuré votre outil tiers pour qu'il active le basculement automatique des serveurs CA SDM, vous devez le désactiver cette fonction de basculement automatique avant de commencer la maintenance progressive.
Suppression du contrôle de version entre le serveur de secours et le serveur d'arrière-plan
Le contrôle de version de CA SDM vous permet de gérer les modifications système sur tous les serveurs CA SDM. Vérifiez que vous supprimez le contrôle de version sur le serveur de secours avant de le démarrer. Cela afin de garantir que le serveur de secours n'est pas mis à niveau avec les modifications système du serveur d'arrière-plan. Pour supprimer le contrôle de version, exécutez la commande suivante sur le serveur de secours que vous avez mis à niveau :
Le contrôle de version ne doit pas être désactivé lorsque vous exécutez la commande suivante.
pdm_server_control -v
Promotion du serveur de secours comme nouveau serveur d'arrière-plan
Avant d'arrêter le serveur d'arrière-plan, promouvez le serveur de secours que vous avez mis à niveau comme nouveau serveur d'arrière-plan. Si l'automatisation du support est installée avec CA SDM, notifiez les utilisateurs de l'automatisation du support actifs de l'arrêt du serveur d'arrière-plan.
Procédez comme suit :
  1. Exécutez la commande suivante sur le serveur d'arrière-plan pour indiquer à tous les utilisateurs actifs utilisant l'automatisation du support d'enregistrer leur travail :
    sa_server_notifier [-h] | [-q seconds] | [-c]
    • -h
      Affiche la page d'aide.
    • -q seconds
      Cette option indique la mise en suspension d'un serveur local (d'arrière-plan) selon l'intervalle spécifié. Cet intervalle correspond au nombre de secondes avant la mise hors ligne du serveur. Vous ne pouvez pas utiliser cette option pour un serveur de secours ou un serveur d'applications.
    • -c
      Cette option annule une demande de suspension envoyée au préalable.
    Un message contextuel s'affiche pour tous les utilisateurs actifs utilisant l'automatisation du support. Ce message notifie les utilisateurs de l'arrêt du serveur et du temps restant avant l'arrêt. Les utilisateurs doivent enregistrer leur travail et se déconnecter dans l'intervalle planifié.
  2. Exécutez la commande suivante sur le serveur de secours que vous souhaitez promouvoir comme nouveau serveur d'arrière-plan :
    pdm_server_control -b
    • -b
      Indique à un serveur de secours local de devenir le serveur d'arrière-plan. Le serveur de secours doit déjà être en cours d'exécution. Sinon, il démarrera, mais le basculement ne sera pas effectué. Pour lancer un basculement, réexécutez la commande.
    Le serveur d'arrière-plan s'arrête automatiquement et le serveur de secours est promu en tant que nouveau serveur d'arrière-plan. Ce changement n'affecte pas les sessions des utilisateurs finals. Les mises à jour en cours, le cas échéant, sont stockées et retardées, jusqu'à ce que le nouveau serveur d'arrière-plan soit mis en ligne.
Maintenance progressive des serveurs d'applications
Il est recommandé d'effectuer en premier lieu la maintenance progressive sur un serveur d'applications auquel aucun utilisateur ou un nombre minimum d'utilisateurs est connecté. Informez ensuite tous les utilisateurs actifs sur les autres serveurs d'applications qu'ils doivent se connecter au serveur mis à jour. Vous pouvez finalement effectuer la maintenance sur les autres serveurs d'applications. Ce processus permet de garantir que les utilisateurs ne sont pas déplacés plusieurs fois sur d'autres serveurs d'applications.
Procédez comme suit :
  1. Arrêtez ce serveur d'applications, effectuez la maintenance progressive et démarrez-le.
    Le serveur d'applications est mis à jour avec tous les changements.
  2. Effectuez la maintenance progressive sur ce serveur d'applications et démarrez-le.
    Le serveur d'applications est mis à jour avec tous les changements.
  3. Effectuez les étapes 3 et 4 pour les autres serveurs d'applications.
    Tous les serveurs d'applications sont mis à jour avec tous les changements.
Identification du serveur d'applications le moins actif
Vous choisissez le serveur d'applications sur lequel l'activité des utilisateurs est la moins importante. Exécutez la commande suivante sur chaque serveur d'applications pour choisir celui sur lequel les sessions actives sont minimales ou inexistantes.
pdm_webstat
Cette commande ne capture pas les sessions de service Web SOAP ou REST.
Arrêt de l'autre serveur d'applications
Avant d'arrêter un serveur d'applications, vous informez tous les utilisateurs connectés qu'ils doivent se connecter au serveur d'applications le moins actif. Vérifiez que vous avez redémarré le serveur d'applications le moins actif avant d'y déplacer tous les utilisateurs.
Procédez comme suit :
  1. (Recommandé) Informez tous les analystes d'automatisation du support actifs sur le serveur d'applications que vous voulez arrêter, qu'ils doivent créer un ticket dans CA SDM avec leurs informations de session. Ce processus permet de garantir que ces informations ne sont pas perdues. Par exemple, l'analyste d'automatisation du support est connecté à une session avec un client afin de résoudre un problème matériel. Dans ce cas, l'analyste d'automatisation du support peut créer une demande client dans CA SDM avec les informations sur la session avant la fermeture du serveur d'applications.
  2. Envoyez une notification (par exemple, une notification par courriel) à tous les utilisateurs actifs sur le serveur d'applications leur indiquant d'utiliser le serveur d'applications le moins actif que vous venez de redémarrer. Cette notification peut inclure les détails du serveur d'applications mis à jour.
  3. Exécutez la commande suivante sur le serveur d'applications :
    pdm_server_control [-h] -q interval -s server_name
    • -h
      Affiche la page d'aide.
    • -q intervalle -s nom_serveur
      Indique la mise en suspension d'un serveur local ou d'applications selon l'intervalle spécifié. Cet intervalle correspond au nombre de secondes avant la mise hors ligne du serveur. Lorsque vous utilisez cette option sans spécifier un nom de serveur, le serveur local est mis en suspension. Vous ne pouvez pas utiliser cette option pour un serveur d'arrière-plan ou de secours.
    Un message contextuel s'affiche pour tous les utilisateurs actifs sur le serveur d'applications, afin de les notifier de l'arrêt du serveur et du temps restant avant l'arrêt. Les utilisateurs doivent enregistrer leur travail et se déconnecter dans l'intervalle. Le serveur d'applications s'arrête après la durée spécifiée. Les utilisateurs se connectent à l'autre serveur d'applications pour reprendre leur travail. L'analyste d'automatisation du support peut consulter le ticket et reprendre son travail.
    Le serveur d'applications est arrêté.