Exportation et importation des données du client hébergé

Cet article contient les rubriques suivantes :
casm173
Cet article contient les rubriques suivantes :
Le fournisseur de services peut extraire des données de client hébergé à partir d'une implémentation d'hébergement multiclient existante et les importer dans un nouveau système.
Selon le volume de vos données, le processus d'extraction peut prendre plusieurs heures. Il se peut que vous deviez effectuer l'extraction et l'importation en plusieurs phases, comme suit :
  • Initial
    Extrait une ligne de base et crée un fichier de contrôle utilisé dans des phases ultérieures.
  • Mettre à jour
    Utilise le fichier de contrôle pour extraire uniquement les données qui ont changé depuis l'exécution précédente.
  • Final
    Effectue les mêmes étapes que la mise à jour, sauf que les animations sont aussi extraites. Les animations sont omises dans les phases initiale et de mise à jour.
Pour extraire des données à partir d'une base de données et les importer dans un autre, effectuez les opérations suivantes :
  1. Exécutez une phase initiale de pdm_tenant_extract pour extraire les données de base de référence. Le fichier de contrôle utilisé dans les phases ultérieures est ainsi créé.
  2. Préparez une nouvelle MDB pour les données extraites.
    Le résultat de la phase initiale
    doit
    être chargé dans une base de données qui n'a jamais été utilisée avec ce produit, ni aucun autre produit. Chaque table chargée à partir des données de phase initiales est tronquée avant le chargement, ce qui pourrait causer la perte de données si la base de données est déjà utilisée.
  3. Pour éviter l'apparition des doublons de contacts privilégiés sur le nouveau système, vous devez désactiver les contacts privilégiés. Connectez-vous à CA SDM et définissez le statut de ces contacts sur Désactivé avant de charger les données extraites.
  4. Pour éviter des problèmes référentiels pendant le chargement des données, exécutez le script de contraintes de dépôt approprié :
    • (Oracle) Exécutez $NX_ROOT/samples/views/Oracle/OracleDropConstraints.sql.
    • (SQL Server) Exécutez $NX_ROOT/samples/views/SQLServer/SQLDropConstraints.sql.
  5. Utilisez pdm_userload pour charger les données de la phase initiale dans la nouvelle MDB préparée aux étapes 2 et 3.
  6. Exécutez une mise à jour ou dernière phase de pdm_tenant_extract pour extraire les données supplémentaires créées ou modifiées depuis la phase précédente. Pdm_tenant_extract utilise le fichier de contrôle créé à l'étape 1 pour déterminer les données déjà traitées par la phase précédente.
  7. Utilisez pdm_userload pour charger les données extraites à l'étape 5 dans la même MDB contenant les données chargées aux phases précédentes.
    Pour plus d'informations sur cet utilitaire, reportez-vous à la section pdm_userload.
  8. Répétez les étapes 5 et 6 si nécessaire jusqu'à ce que toutes les données aient été importées dans la nouvelle base de données. La dernière exécution doit correspondre à la dernière phase.
  9. Pour protéger l'intégrité de la nouvelle base de données, restaurez les contraintes déposées à l'étape 3 en exécutant le script d'ajout de contraintes approprié :
    • (Oracle) Exécutez $NX_ROOT/samples/views/Oracle/OracleAddConstraints.sql.
    • (SQL Server) Exécutez $NX_ROOT/samples/views/SQLServer/SQLAddConstraints.sql.
  10. Utilisez pdm_tenant_delete pour supprimer les données extraites de la base de données d'origine.
  11. Assurez-vous que tous les référentiels associés aux clients hébergés extraits sont copiés vers les paramètres cibles.
Traitement des pièces jointes et des référentiels
Les pièces jointes sont stockées dans des référentiels. Vous devez copier tous les référentiels qui sont associés aux clients hébergés extraits vers le système cible, y compris les référentiels publics. Ce processus est essentiellement une opération manuelle, composée des étapes suivantes :
  1. Redéfinissez les informations spécifiques à l'emplacement pour tous les référentiels, après l'achèvement du chargement initial des données dans le système cible. Cette tâche inclut la modification des valeurs suivantes :
    • Nom du serveur
    • Chemin de téléchargement
    • Chemin d’accès au servlet
    • Chemin d’archivage
  2. Créez manuellement tous les répertoires et les dossiers obligatoires.
  3. Copiez toutes les pièces jointes de l'emplacement précédent vers le nouvel emplacement du référentiel après (ou pendant) le chargement des données lors de la phase finale.
Après avoir terminé cette procédure, toutes les références aux pièces jointes dans le système cible doivent réussir. Pourtant, des copies des pièces jointes restent sur le système source. Utilisez l'utilitaire pdm_clean_attachments.pl pour nettoyer ces pièces jointes redondantes.