CSA : Outil d'administration du système Clarity PPM (Sur site uniquement)

ccppmop158
HID_admin_system
Vous pouvez utiliser l'outil d'administration du système
Clarity PPM
(CSA) pour installer, mettre à niveau, configurer, surveiller et vérifier l'intégrité d'un cluster. Pour vous assurer que tous les serveurs sont accessibles, vérifiez que le service Beacon est en cours d'exécution sur chacun d'eux. Le service Beacon active la gestion distribuée à distance et permet de réaliser les opérations suivantes :
  • Afficher et modifier les propriétés du serveur distant
  • Arrêter, démarrer et vérifier le statut des services dans le cluster
  • Lire les fichiers journaux du serveur distant
  • Exécuter les contrôles d'intégrité du serveur distant
  • Distribuer des personnalisations d'interface utilisateur et des mises à jour du produit telles que les correctifs et les mises à niveau
Connectez-vous au module d'extension CSA à l'aide du mot de passe que vous avez créé lors de l'installation. L’URL de connexion par défaut suivante s'application à CSA sur les serveurs exécutant Apache Tomcat :
http://<hostname>:8090/niku/app
Consultez ces informations lorsque vous modifiez les propriétés configurables du serveur d'applications dans l'outil d'administration du système
Clarity PPM
(CSA). Les propriétés
Clarity PPM
sont décrites et spécifient celles devant être identiques sur tous les serveurs et celles qui requièrent le redémarrage des services en cas de modification. Vous pouvez modifier les propriétés du serveur d'applications local ou distant.
2
Serveur CA PPM/Contextes d'URL
  • /niku
    est le contexte principal de l'application PPM.
  • /ppm
    est le contexte des services Web REST (disponible pour les utilisateurs avancés et les ingénieurs internes, mais non pris en charge pour les clients ou partenaires pour le moment).
  • /pm
    est le contexte pour la
    Nouvelle expérience utilisateur
    de
    Clarity PPM
    .
  • /reportservice
    est le contexte du serveur de rapports Jaspersoft.
Propriétés du serveur d'administration système
Clarity PPM
Utilisez la page des propriétés du serveur d'administration du système de
Clarity PPM
pour configurer les options de système telles que l'adresse et le port de multidiffusion du serveur
.
Pour afficher cette page, cliquez sur le sous-onglet CSA sur la page des propriétés du serveur.
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Adresse de multidiffusion
Adresse de multidiffusion utilisée par le service de balise et l'outil d'aministration du système
Clarity PPM
pour la détection de services. Chaque cluster
Clarity PPM
requiert une adresse IP unique. L'adresse de multidiffusion doit être comprise dans la plage d'adresses de classe allant de 224.0.0.0 à 239.255.255.255. Chaque serveur au sein d'un cluster doit utiliser la même adresse et le même port.
Valeur par défaut :
230.0.1.1
Nous vous recommandons d'utiliser une adresse IP dans le sous-réseau 239.x.x.x.
Oui
balise
Port de multidiffusion
Port de multidiffusion utilisé avec l'adresse de multidiffusion. Doit être un port unique sur un ordinateur.
Adresse de multidiffusion utilisée par le service de balise et l'outil d'aministration du système
Clarity PPM
pour la détection de services. Chaque cluster
Clarity PPM
requiert une adresse IP unique. Chaque serveur au sein d'un cluster doit utiliser la même adresse et le même port.
Valeur par défaut : 9090
Oui
balise
Adresse de liaison
Apache Tomcat : adresse IP ou nom facultatifs spécifiant une interface réseau locale. Cette option est utile lorsque plusieurs interfaces de réseau sont présentes et que l'une d'entre elles doit être sélectionnée, ou lorsque l'installation est en cluster. Si le serveur inclut plusieurs cartes réseau, spécifiez l'adresse IP de l'interface à travers laquelle le trafic de multidiffusion doit être transmis.
Lorsque vous utilisez des adresses locales de lien IPv6, l'ID de zone doit être identique pour toutes les adresses d'un cluster de serveurs.
Non
balise
Service de démarrage automatique
Spécifie si le démarrage est automatique ou manuel pour un serveur d'applications Windows.
Si la case à cocher est activée, le démarrage est automatique. Si la case à cocher est désactivée (valeur par défaut), le démarrage est manuel.
Non
balise
Utilisateur du service
Spécifie la propriété du service Windows, Connecter le compte.
Valeurs possibles :
LocalSystem. Le service s'exécute en tant que compte système local standard (par défaut).
.\<username>. Le service s'exécute en tant qu'utilisateur local, où <username> est le compte local. La syntaxe de type point suivi d'une barre oblique inversée (.\) est requise par Windows pour la spécification d'un compte d'ordinateur local.
<domain>\<username>. Le service s'exécute en tant qu'utilisateur de domaine, où <domain> est le nom de domaine et <username> est l'utilisateur du domaine.
Non
balise
Mot de passe du service
Définit le mot de passe de l'utilisateur spécifié dans le champ Utilisateur du service de Windows. Le champ est facultatif et vide par défaut.
Non
balise
Nom de service de balise
Nom unique du service de balise. Sur des systèmes Windows, il s'agit du nom du Service Windows.
Non
balise
Port de balise
Port de contrôleur utilisé par le service de balises sur chaque serveur.
Non
balise
Propriétés du système
Utilisez la page des propriétés du serveur système pour configurer les options système du serveur, telles que la prise en charge de plusieurs devises par
Clarity PPM
.
Pour afficher cette page, connectez-vous à l'outil d'administration du système
Clarity PPM
et cliquez sur le sous-onglet Système sur la page des propriétés du serveur.
Utilisateurs et groupes du système d'exploitation
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
User
Utilisateur du système d'exploitation de l'application, appelé utilisateur niku dans ce document.
La valeur par défaut est
niku
.
Non
Tous sauf les services de base de données et de balises.
Groupe
Groupe du système d'exploitation associé à l'utilisateur du système d'exploitation de l'application.
Non
Tous sauf les services de base de données et de balises.
Utilisateur racine
L'utilisateur racine du système d'exploitation. Cet utilisateur doit être défini de l'une des manières suivantes :
Utilisateur root
Utilisateur root autorisé à basculer vers un autre utilisateur du système d'exploitation et à initialiser les ports en-dessous du port 1024 (par exemple, le port 80).
La valeur par défaut est
root
.
Non
Tous sauf les services de base de données et de balises.
Utilisateur de la base de données
Utilisateur du système d'exploitation de la base de données. Ce nom est utilisé pour l'installation et la gestion du serveur de base de données.
La valeur par défaut est
oracle
.
Non
bdd
Groupe de bases de données
Groupe de système d'exploitation associé à l'utilisateur du système d'exploitation.
Non
bdd
Préfixe de commande
Commande facultative pour préfixer une commande exécutée par
Clarity PPM
et nécessitant des droits spéciaux. Par exemple, vous pouvez utiliser
sudo
pour spécifier un utilisateur autre que l'utilisateur root à qui certains droits de superutilisateur ont été octroyés sur un système.
Section Java
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Répertoire d'accueil Java
Emplacement du kit de développement logiciel Java.
Les valeurs par défaut sont :
D:\jdk1.7.0_55 (Windows)
/usr/jdk1.7.0_55 (Linux)
Non
balise, app et bg
Machine virtuelle Java
La machine virtuelle Java que vous souhaitez utiliser lorsque vous lancez des services application et arrière-plan.
Valeur par défaut :
Serveur
Non
balise, app et bg
preferIPv4Stack
Pour des environnements IPv4 purs, cette propriété doit être définie sur True. Pour des environnements IPv6 purs et IPv4/IPv6 mixtes, cette propriété doit être définie sur False. La valeur par défaut est True.
Non
balise, nsa, app et bg
Section Général
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Option Multidevise activée
Détermine si la prise en charge de plusieurs devises est activée dans cette installation de
Clarity PPM
. Une fois que vous avez activé l'option multidevise et que la base de données est installée, vous ne pouvez pas désactiver l'option multidevise.
La valeur par défaut est cleared.
Pour en savoir plus sur l'activation de l'option Multidevise, reportez-vous à la section Modifications apportées dans Clarity PPM 15.6.1 : fonctionnalités administratives de PPM classique dans Impact des modifications et mise à niveau.
Oui
app
Types de licence
Un contrat
Clarity PPM
inclut une convention d'attribution d'un nom de licence. Sélectionnez la convention d'attribution d'un nom aux licences utilisée dans votre contrat. Le paramètre de convention d'attribution de noms ne modifie pas le comportement des droits d'accès. En effet, il affecte uniquement les étiquettes qui s'affichent dans les portlets d'octroi de licences d'administration. Tous les droits d'accès
Clarity PPM
sont associés à une valeur de type de licence. Les types de licence déterminent le niveau de la licence associée aux utilisateurs. Les droits d'accès déterminent le type de licence affectée à chaque utilisateur. Si des utilisateurs disposent de droits d'accès pour plusieurs types de licence, le type de licence de niveau le plus élevé leur est affecté.
Oui
app, bg et nsa
Fréquence de vérification des changements de configuration (en secondes)
Détermine la fréquence d'exécution des services de vérification des modifications apportées aux fichiers de configuration communs, par exemple, le fichier properties.xml.
Oui
app, nsa et bg
Fréquence de vérification de l'intégrité de la base de données du client hébergé (en secondes)
Ce paramètre n'est pas disponible actuellement.
N/D
N/D
Section Serveur de messagerie
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Hostname
Nom de l'hôte du serveur de messagerie.
La valeur par défaut est localhost.
Non
app et bg
Adresse électronique de l'expéditeur par défaut
Adresse d'expéditeur à utiliser lors de l'envoi de messages.
Par exemple :
Clarity PPM
@mycorp.com
Oui
app et bg
Utiliser l'authentification
Détermine si le nom d'utilisateur et le mot de passe sont utilisés pour l'authentification au serveur de messagerie donné.
Non
app et bg
User
Nom d'utilisateur du serveur de messagerie.
Exemple :
Clarity PPM
Non
app et bg
Mot de passe
Mot de passe de l'utilisateur du serveur de messagerie.
Non
app et bg
Voulez-vous que les courriels générés par
Clarity PPM
proviennent toujours de la même adresse ?
Dans le CSA, vous utilisez le cha
mp Adresse électronique de l'expédit
eur par défaut pour spécifier l'adresse de l'expéditeur à utiliser lors de l'envoi de messages. Pour que tous les courriels générés par
Clarity PPM
proviennent toujours de la même adresse, ajoutez manuellement l'attribut alwaysUseDefaultSenderAddress=true dans le fichier properties.xml. Consultez l'article de connaissances TEC522264.
Section Utilisateurs et groupes du système d'exploitation (plates-formes Unix uniquement)
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
User
L'utilisateur du système d'exploitation de l'application, appelé utilisateur niku dans ce document.
La valeur par défaut est
niku
.
Non
tout sauf bdd et balise
Groupe
Groupe de système d'exploitation associé à l'utilisateur du système d'exploitation de l'application.
La valeur par défaut est
staff
.
Non
tout sauf bdd et balise
Utilisateur racine
L'utilisateur racine du système d'exploitation. Il peut s'agir de l'utilisateur racine ou d'un utilisateur racine ayant des droits permettant de basculer vers un autre utilisateur du système d'exploitation et
d'initialiser les ports réseau en dessous de 1024
(par exemple, port 80)
La valeur par défaut est
root
.
Non
bdd et balise
Utilisateur de la base de données
Utilisateur du système d'exploitation de la base de données qui procède à l'installation et à la gestion du service de base de données.
La valeur par défaut est
oracle
.
Non
bdd
Groupe de bases de données
Groupe de système d'exploitation associé à l'utilisateur du système d'exploitation de la base de données.
La valeur par défaut est
staff
.
Non
bdd
Préfixe de commande
Commande facultative pour le préfixage d'une commande exécutée par
Clarity PPM
et nécessitant des droits spéciaux. Par exemple, vous pouvez utiliser
sudo
pour spécifier un utilisateur autre que l'utilisateur root à qui certains droits de superutilisateur ont été octroyés sur un système donné.
Non
Aucun
Propriétés du serveur de base de données
Utilisez la page de propriétés du serveur de base de données pour configurer les options de la base de données du serveur, telles que le changement du mot de passe de la base de données du serveur d'applications
.
Pour afficher cette page, cliquez sur le sous-onglet Base de données sur la page des propriétés du serveur.
Section Serveur de base de données
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Fournisseur
Le fournisseur de la base de données cible. Les options sont les suivantes :
oracle
mssql
Oui
app et bg
Taille de la récupération
Donne un indice au pilote JDBC quant au nombre de lignes qui doivent être extraites à partir de la base de données lorsque d'autres lignes sont nécessaires. Le nombre de lignes spécifié concerne uniquement les ensembles de résultats créés à l'aide de cette instruction. Si la valeur spécifiée est zéro, l'indice est ignoré.
Valeur par défaut :
60
Oui
app et bg
Oracle uniquement
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Répertoire d'accueil
Le répertoire d'installation d'accueil de la base de données server.GENERIC_M
Par exemple :
/oracle/home (Oracle/Unix)
D:\oracle\ora11 (Oracle/Windows)
Non
Aucun
Utilisation d'un tri multilingue
(Oracle uniquement) Si vous activez cette option, la séquence de tri GENERIC_M est utilisée lorsqu'aucune séquence de tri multilingue n'est définie pour la langue de l'utilisateur dans le fichier i18n.xml. Par exemple, les mots allemands commençant par un umlaut sont répertoriés sous la lettre U en anglais et pas sous la lettre Z.
Oui
app et bg
Mot de passe système
Le mot de passe système pour ce serveur de base de données. (Oracle 11g uniquement, utilisé pour démarrer et arrêter la base de données. Le mot de passe est requis uniquement si la base de données est gérée en tant que service
Clarity PPM
.)
Valeur par défaut
: change_on_install
Oui
Aucun
Grand espace disque logique de tables
Utilisé pendant l'installation du schéma pour choisir un espace disque logique spécifique pour des tables présentant des ensembles de données potentiellement volumineux.
Valeur par défaut
: USERS_LARGE
Non (serveur d'applications
Clarity PPM
uniquement)
Aucun
Petit espace disque logique de tables
Utilisé pendant l'installation du schéma pour choisir un espace disque logique spécifique pour les tables contenant des ensembles de données potentiellement petits.
Valeur par défaut :
USERS_SMALL
Non (serveur d'applications
Clarity PPM
uniquement)
Aucun
Grand espace disque logique d'index
Utilisé pendant l'installation du schéma pour choisir un espace disque logique spécifique pour les index contenant des ensembles de données potentiellement volumineux.
Valeur par défaut :
INDX_LARGE
Non (serveur d'applications
Clarity PPM
uniquement)
Aucun
Petit espace disque logique d'index
Utilisé pendant l'installation du schéma pour choisir un espace disque logique spécifique pour les index contenant des ensembles de données potentiellement petits.
Valeur par défaut
: INDX_SMALL.
Non (serveur d'applications
Clarity PPM
uniquement)
Aucun
Volatilité élevée
Paramètres de table
Utilisé comme paramètres d'entrée pendant l'installation du schéma lorsque vous créez des tables qui sont transactionnelles par nature et qui changent fréquemment. (Oracle uniquement)
Valeur par défaut :
PCTFREE 20 PCTUSED 60
Non (serveur d'applications
Clarity PPM
uniquement)
Aucun
Volatilité faible
Paramètres de table
Utilisé comme paramètres d'entrée pendant l'installation du schéma lorsque vous créez des tables qui sont non transactionnelles par nature et qui changent peu souvent. (Oracle uniquement)
Valeur par défaut :
PCTFREE 5 PCTUSED 80
Non (serveur d'applications
Clarity PPM
uniquement)
Aucun
Connexions de la base de données
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Id
Identificateur unique de cette connexion :
Oui
app et bg
Fournisseur
Le fournisseur de la base de données cible. Ce champ est modifiable uniquement pour de nouvelles connexions de base de données. Le fournisseur standard de la connexion à la base de données
Clarity PPM
est extrait à partir du fournisseur défini pour le serveur de base de données. Les options sont les suivantes :
oracle
mssql
Oui
app et bg
Spécifier l'URL
Si vous devez spécifier une URL JDBC différente de la valeur par défaut. Requis lorsqu'un RAC Oracle est utilisé.
Oui
app et bg
URL JDBC
Si l'option Spécifier l'URL est sélectionnée, il s'agit de l'URL JDBC permettant d'accéder à la base de données.
Cette option sert essentiellement à se connecter à un cluster RAC Oracle. Une URL RAC doit contenir un préfixe JDBC suivi de l'entrée TNS complète pour le cluster. Par exemple :
jdbc:oracle:thin:@(DESCRIPTION = (ADDRESS_LIST =
(ADDRESS = (PROTOCOL = TCP)
(HOST = NODE1)(PORT = 1521))
(ADDRESS = (PROTOCOL = TCP)
(HOST = NODE2)(PORT = 1521))
(LOAD_BALANCE = yes))
(CONNECT_DATA = (SERVER = DEDICATED)
(SERVICE_NAME =
Clarity PPM
)))
Oui
app et bg
Hostname
Adresse IP ou nom d'hôte du serveur de base de données cible.
Oui
app et bg
Port
Port JDBC du serveur de base de données cible. Les valeurs par défaut sont :
1521 (Oracle)
1433 (MSSQL)
Oui
app et bg
Nom de l'instance
(MSSQL uniquement)
Nom de l'instance pour la base de données cible. Il s'agit d'un argument facultatif, activant plusieurs instances MS SQL sur le même ordinateur.
Le port JDBC est facultatif si un nom d'instance valide est fourni à la place.
Oui
app et bg
Nom du service
Nom du service ou de la source de données pour cette connexion de base de données. Pour Oracle, il s'agit du nom TNS. Pour Microsoft SQL (MSSQL), il s'agit du nom de source de données ODBC.
Pour en savoir plus sur la création des noms TNS, consultez la section Configurer un nom de service Oracle Net.
Oui
app et bg
ID du service
(Oracle uniquement)
ID du service de la base de données souhaitée sur le serveur de base de données Oracle cible.
Oui
app et bg
Nom de la base de données (MSSQL uniquement)
Nom de la base de données sur le serveur de base de données MSSQL cible.
Oui
app et bg
Nom du schéma (MSSQL uniquement)
Nom de l'utilisateur de la base de données qui possède le schéma sur le serveur de base de données cible. Il est modifiable uniquement sur de nouvelles définitions de connexion de base de données. Il est toujours défini sur niku pour la connexion
Clarity PPM
interne.
Oui
app et bg
Nom de connexion
Nom de l'utilisateur de la base de données cible.
Oui
app et bg
Mot de passe
Mot de passe de l'utilisateur pour la base de données cible.
Oui
app et bg
Propriétés du serveur d'applications
Utilisez la page des propriétés du serveur d'applications pour configurer les options d'application du serveur, telles que l'activation SSL pour toutes les pages
.
Pour afficher cette page, cliquez sur le sous-onglet Application sur la page des propriétés du serveur.
Section Serveur d'applications
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Fournisseur
Clarity PPM
prend uniquement en charge l'intégration avec le serveur d'applications Apache Tomcat. L'intégration avec J2EE générique est une option héritée et n'est pas prise en charge.
Oui
app
Répertoire d'accueil
(Apache Tomcat uniquement)
Répertoire d'installation Apache Tomcat.
Valeur par défaut :
apache-tomcat-7 (UNIX)
D:\apache-tomcat-7 (Windows)
Non
app
Utiliser LDAP
Détermine si LDAP est utilisé lors de l'authentification des utilisateurs au moment de la connexion.
Si vous sélectionnez cette option et que vous redémarrez les serveurs d'applications, vous ne pouvez pas gérer les utilisateurs dans l'application ni modifier ni gérer les mots de passe pour les utilisateurs
Clarity PPM
.
A la place, utilisez le serveur LDAP pour gérer les utilisateurs
Clarity PPM
. Les modifications apportées aux utilisateurs
Clarity PPM
dans le serveur LDAP peuvent être importées dans
Clarity PPM
par le biais de l'activation du job d'arrière-plan nommé LDAP - Synchroniser les utilisateurs nouveaux et modifiés.
La valeur par défaut est
cleared
.
Oui
app
Désactivation de l'accès à l'API REST
Permet d'activer ou de désactiver l'Infrastructure de l'API. Si vous sélectionnez cette option, la fonction API est désactivée. Les utilisateurs ne peuvent pas accéder à l'API et le statut de toutes les demandes d'API ultérieures est défini sur 403 Interdit dans la réponse. D'autres applications qui utilisent l'API REST (par exemple, le job de synchronisation Rally ou la documentation sur l'API interactive) dépendent de l'activation du statut de l'API REST.
Oui
Aucun
Nombre maximum de lignes pouvant être exportées vers Excel
Détermine la limite du nombre de lignes qu'un utilisateur peut définir pour l'exportation vers Excel à l'aide du paramètre disponible sur la page Options système. Limiter le nombre maximum de lignes disponibles permet de garantir que les utilisateurs ne peuvent pas submerger les ressources d'application en exportant un nombre illimité de volumes de données.
Oui
app
Délai d'expiration de la session globale
Ce paramètre remplace le paramètre Délai d'expiration de la session qui s'affiche dans la page Options du système. Si vous activez l'option Délai d'expiration de la session globale, l'option Délai d'inactivité (en minutes) avant la déconnexion est en lecture seule.
Oui
app
Délai d'expiration du client hébergé global
Ce paramètre n'est pas disponible actuellement.
N/D
N/D
Charger au démarrage
Spécifie si l'application doit s'initialiser lorsque le serveur d'applications démarre ou s'il faut retarder l'initialisation jusqu'à la première visite de page.
La valeur par défaut est
selected
.
Non
Aucun
URL d'entrée du planificateur
URL complète utilisée par le planificateur, par exemple Open Workbench ou Microsoft Project, pour l'accès au serveur
Clarity PPM
. Elle est requise uniquement lorsque les planificateurs doivent se connecter à une URL autre que l'URL d'entrée d'application habituelle. Si vous utilisez un port autre que le port 80, vous devez spécifier cet autre port. Par exemple :
Oui
app
URL de CA Productivity Accelerator
Ce champ est réservé pour une utilisation ultérieure. Ne le modifiez pas, sauf si cela vous est demandé par le support technique de CA.
N/D
N/D
Traitement SSL
Reportez-vous à la section Activation de SSL pour les serveurs CA PPM.
Oui
app
Répertoires
Nom du champ
Description
Synchronisé dans le cluster
Services à redémarrer
Répertoire partagé
Ce champ est réservé pour une utilisation ultérieure. Ne le modifiez pas, sauf si cela vous est demandé par le support technique de CA.
N/D
N/D
Section Instance d'application (pour les services Application
Clarity PPM
(app) et Administration du systè
Clarity PPM
me (nsa))
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Nom du service (Apache Tomcat uniquement)
Nom unique de ce service d'application. Sous Windows, il s'agit du nom du service.
Non
app
Service de démarrage automatique
Spécifie si le démarrage est automatique ou manuel pour un serveur d'applications Windows.
Si la case à cocher est activée, le démarrage est automatique. Si la case à cocher est désactivée, le démarrage est manuel. (par défaut)
Non
app
Utilisateur du service
Spécifie la propriété du service Windows, Connecter le compte.
Valeurs possibles :
LocalSystem. Le service s'exécute en tant que compte système local standard. (par défaut)
.\<username>. Le service s'exécute en tant qu'utilisateur local, où <username> est le compte local. La syntaxe de type point suivi d'une barre oblique inversée (.\) est requise par Windows pour la spécification d'un compte d'ordinateur local.
<domain>\<username>. Le service s'exécute en tant qu'utilisateur de domaine, où <domain> est le nom de domaine et <username> est l'utilisateur du domaine.
Non
app
Mot de passe du service
Définit le mot de passe de l'utilisateur spécifié dans le champ Utilisateur du service de Windows. Le champ est facultatif et vide par défaut.
Non
app
Port RMI (Apache Tomcat uniquement)
Port unique utilisé par le service d'applications pour le système RMI (Remote Method Invocation) de Java.
Non
app
Nbre max. de threads
Quantité maximum de threads autorisés dans le pool de threads HTTP disponible pour le traitement des demandes HTTP (ou HTTPS) des clients. La valeur par défaut est 200. Vous pouvez modifier cette valeur par défaut. Cela n'affecte pas les threads non HTTP ailleurs dans l'application.
Non
app
Paramètres de la machine virtuelle Java (Apache Tomcat uniquement)
Paramètres de la machine virtuelle pour le transfert vers l'exécutable Java lors du lancement du service. Les paramètres de machine virtuelle sont transférés sur la ligne de commande avant les paramètres de classpath et de programme. Cela inclut les paramètres de mémoire.
La valeur par défaut est -Xmx2048m.
Vous devez ajouter des paramètres de réglage JVM supplémentaires si nécessaire, selon votre plate-forme.
Meilleure pratique :
pour les machines virtuelles Java HotSpot, nous vous recommandons d'utiliser les paramètres ci-après.
-XX:+UseParallelGC et -XX:NewRatio=2, en plus des paramètres de segment de mémoire minimum et maximum assez grands. Pour plus d'informations, consultez la section
Réglage des machines virtuelles Sun HotSpot
.
Non
app
Paramètres du programme (Apache Tomcat uniquement)
Les paramètres du programme pour le transfert vers l'exécutable Java lors du lancement du service. Ces paramètres s'affichent à la fin de la ligne de commande.
La valeur par défaut est
cleared
.
Oui
app
Distribué
Ce paramètre détermine si ce service d'application doit agir comme membre d'une batterie de serveurs distribués. Le fait de le définir sur True assure que le service coopère avec d'autres services dans le cluster et fonctionne comme un service apatride, en garantissant la bonne tolérance de pannes. Si plusieurs services d'applications sont avec équilibrage de la charge dans un cluster, ce paramètre doit être défini sur True.
La valeur par défaut est
cleared
.
Oui
app
Exécuter le planificateur de jobs
Indique si un Planificateur de jobs doit être exécuté dans cette instance d'application. Les instances de processus de Planificateur de jobs peuvent être exécutées dans des serveurs d'arrière-plan ou d'applications.
La valeur par défaut est
cleared
.
Non
app
Nb maximum de jobs simultanés
Spécifie le nombre maximum de jobs à exécuter à un moment donné. Les jobs supplémentaires au-delà de cette quantité sont mis en file d'attente.
La valeur par défaut est 10.
Non
app
Exécuter le moteur de processus
Indique si un Moteur de processus doit être exécuté dans cette instance d'application. Les instances du moteur de processus peuvent être exécutées dans des serveurs d'arrière-plan ou d'applications.
Il est recommandé d'exécuter le moteur de processus sur le service en arrière-plan pour éviter des problèmes liés aux performances sur le service de l'application.
La valeur par défaut est
cleared
.
Non
app
HTTP activé
Indique si le port HTTP non sécurisé standard doit être activé. Si ce champ est effacé, le port HTTPS sécurisé doit être activé à son emplacement.
La valeur par défaut est
selected
.
Oui
app
Port HTTP (Apache Tomcat uniquement)
Spécifie le port HTTP à utiliser dans Apache Tomcat. Elle est requise uniquement lorsque le port HTTP est activé.
La valeur par défaut est 80.
Non
app
URL d'entrée HTTP
URL complète servant à accéder à l'application. Elle est requise uniquement lorsque le port HTTP est activé. Dans un cluster, il s'agit de l'URL de l'équilibreur de charge frontal. Si vous utilisez un port autre que 80, il doit être spécifié. Par exemple :
Si vous utilisez Jaspersoft avec
Clarity PPM
, vérifiez que les conditions suivantes sont remplies pour que l'outil de génération de rapports avancés puisse fonctionner en toute transparence :
  • La valeur de ce champ ne peut pas être
    localhost
    .
  • L'URL de base utilisée pour accéder à
    Clarity PPM
    est identique à l'URL d'entrée HTTP.
  • Si vous utilisez le port par défaut (c'est-à-dire si vous ne spécifiez aucun port dans l'URL), l'URL d'entrée HTTP ne finit pas par une barre oblique (/). Consultez l'exemple ci-après.
Oui
app et bg
Protocole HTTPS activé
Indique si le port HTTPS sécurisé doit être activé. Si ce champ est effacé, le port HTTP doit être activé à son emplacement. Si les ports HTTPS et HTTP sont activés, l'application sécurise uniquement les pages qui respectent le mot de passe. Si seul le port HTTPS est activé, l'application sécurise toutes les pages.
La valeur par défaut est
cleared
.
Oui
app
Port HTTPS (Apache Tomcat uniquement)
Spécifie le port HTTPS à utiliser dans Apache Tomcat. Cela est requis uniquement lorsque le port HTTPS est activé.
La valeur par défaut est 8043.
Non
app
URL d'entrée HTTPS
L'URL HTTPS sécurisée utilisée pour accéder à l'application. Cela est requis uniquement lorsque le port HTTPS est activé. Dans un cluster, il s'agit de l'URL sécurisée de l'équilibreur de charge frontal. Si vous utilisez un port autre que le port 443, vous devez spécifier cet autre port. Par exemple :
Si vous utilisez Jaspersoft avec
Clarity PPM
, la valeur de ce champ ne doit pas être
localhost
.
Oui
app et bg
Racine du document (Apache Tomcat uniquement)
La racine du document du serveur d'applications. Vous pouvez laisser ce champ vide.
Non
app
Adresse de liaison (Apache Tomcat uniquement)
Adresse ou nom d'hôte facultatif auquel le socket du serveur utilisant le port HTTP est lié. Ce paramètre est utile sur des serveurs contenant au moins deux adaptateurs réseau afin de lier des services d'application différents à des adaptateurs différents. Si vous laissez ce champ vide, toutes les interfaces réseau sont utilisées.
Non
app
Port du connecteur Tomcat
Permet de spécifier le port du connecteur pour Apache Tomcat. Il est possible de connecter plusieurs serveurs Web, essentiellement Apache, à Tomcat.
Non
app
Adresse de liaison du connecteur Tomcat
Permet de spécifier l'adresse de liaison du connecteur, si nécessaire. Il est possible de connecter plusieurs serveurs Web, essentiellement Apache, à Tomcat.
Non
app
Intervalle d'exécution d'exception
Pendant une nouvelle tentative d'exception, le moteur de processus traite les événements déclenchés mais pas encore traités. Ceux-ci incluent les événements d'objet (utilisés par l'évaluation de condition) et les événements d'utilisateur (abandon de processus, nouvel essai d'erreur, ignorer l'erreur, etc.). Ce champ vous permet de contrôler avec quelle fréquence cela se produit (moins souvent, normal, plus souvent). Si vous sélectionnez Personnalisé(e), vous pouvez définir cette valeur en minutes.
Non
app
Durée de vie du message
Un message d'événement de moteur de processus expirera si le serveur de messagerie ne le récupère pas après un intervalle de définition. Ce champ contrôle ce délai d'expiration en minutes.
Non
app
Intervalle de réception de message
Un serveur de messagerie est
alerté
des messages entrants. Toutefois, vous pouvez également obliger le destinataire du message à vérifier sa file d'attente entrante en définissant ce champ en minutes.
Non
app
Utiliser l'authentification unique
Si vous activez cette option,
Clarity PPM
délègue l'authentification de connexion à une autorité externe. Pour plus d'informations sur la configuration de l'authentification unique, reportez-vous à la section Authentification unique (SSO).
Oui
app
Limite de noeuds XML
Spécifie le nombre de noeuds XML qui peuvent être importés ou exportés.
La valeur par défaut est 150 000.
Non
N/D
Contexte REST
Il s'agit du contexte de l'URL de l'API REST pour
Clarity PPM
. Par exemple, dans l'URL d'API REST suivante, le contexte REST est ppm :
https://samplehost:8080/ppm/rest/v1/projects
La valeur par défaut est ppm.
Oui
app
Documents et propriétés de recherche
Utilisez la page des documents et des propriétés du serveur de recherche pour configurer les documents et les options de recherche du serveur, par exemple pour déterminer si les documents doivent être indexés lorsqu'ils sont archivés ou s'ils doivent être indexés en tant que job planifié
.
Si vous n'utilisez pas la base de données pour le stockage des documents, sélectionnez un répertoire qui se trouve en dehors du répertoire dans lequel
Clarity PPM
est installé pour le stockage des fichiers. En outre, vérifiez que le répertoire d'index n'est pas inclus dans le répertoire d'installation. Si vous procédez à une mise à niveau à partir d'une version antérieure au Service Pack 13.0.1, déplacez le répertoire de stockage des fichiers avant de lancer la mise à niveau. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section
Mises à jour et résultats des modifications
.
Pour afficher cette page, cliquez sur le sous-onglet Documents et recherche sur la page des propriétés du serveur.
Section Serveur de recherche
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Utiliser l'indexation synchrone
Spécifie si le document chargé doit être indexé immédiatement pendant le processus ou s'il doit être mis en file d'attente pour indexation par l'indexeur d'arrière-plan asynchrone.
La valeur par défaut est
selected
.
Oui
app et bg
Fichiers de magasin dans la base de données
Spécifie si vous devez stocker les fichiers dans la base de données. Normalement, les fichiers sont stockés dans le magasin de fichiers sur le disque. En cas de mise à niveau à l'emplacement de stockage actuel des fichiers sur le disque, vous devez définir cette propriété avant de procéder à la mise à niveau afin de déplacer les fichiers existants vers la base de données, le cas échéant.
La valeur par défaut est
cleared
.
Oui
app
Répertoire d'index
Répertoire de stockage des documents. Vérifiez que cet emplacement se trouve en dehors du répertoire d'installation.
Oui
app et bg
Répertoire de stockage des fichiers
Emplacement du répertoire dans lequel se trouvent les fichiers. Vérifiez que cet emplacement se trouve en dehors du répertoire d'installation.
Oui
app et bg
Section Gestionnaire de documents
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Analyse des fichiers exécutables
Définit le chemin d'accès complet vers l'exécutable qui analyse les documents pour les virus. Par exemple : /
Clarity PPM
/filescanner.sh.
Oui
app et bg
Taille limite du répertoire de stockage des fichiers
Définit la limite de taille de stockage du fichier pour un répertoire. Le fait de définir la limite de taille du répertoire n'affecte pas la taille des dossiers pré-existants.
Oui
app et bg
Limite de taille de chargement de fichier
Définit la limite de taille pour les documents chargés (en mégaoctets) dans le répertoire de fichiers. La limite par défaut est 20 Mo. Lorsque cette limite de taille est atteinte, un nouveau répertoire de fichiers est créé.
Oui
Aucun
Propriétés de rapports du serveur
Pour configurer l'options de génération de rapports de Jaspersoft, utilisez la page Propriétés du serveur génération de rapports
.
Pour afficher cette page, cliquez sur le sous-onglet Rapports sur la page des propriétés du serveur.
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Fournisseur
Nom du fournisseur de l'outil de génération de rapports (Jaspersoft)
Statut
Indique si le serveur Jaspersoft est disponible.
URL Web
URL Web du serveur Jaspersoft. Par exemple : http://<nom-hôte-jaspersoft>:8080/<jasperwebcontext>.
Oui
app
Nom JNDI de la source de données CA PPM
Nom JNDI de la source de données de l'entrepôt de données
User
Nom de l'utilisateur Jaspersoft qui exécute les tâches système pour lesquelles un accès administratif est requis. L'administrateur par défaut est ppmjasperadmin. Vous pouvez modifier le nom d'utilisateur par défaut avant d'importer du contenu de rapports avancés Jaspersoft. L'importation crée l'utilisateur. Ne modifiez pas le nom d'utilisateur une fois le contenu des rapports avancés importé.
Oui
app et bg
ID de la base de données
Non applicable
Nom d'organisation
Spécifie le nom de l'organisation (client hébergé) créée sur le serveur Jaspersoft.
ID d'organisation
Spécifie l'ID de l'organisation (client hébergé) créée sur le serveur Jaspersoft.
Propriétés du serveur de l'entrepôt de données
Utilisez la page de propriétés du serveur de l'entrepôt de données pour configurer les détails de connexion pour la base de données de l'entrepôt de données. Pour afficher cette page, cliquez sur le sous-onglet Entrepôt de données sur la page des propriétés du serveur.
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Fournisseur
Le fournisseur de la base de données cible. Les options sont les suivantes :
oracle
mssql
Oui
app et bg
Taille de la récupération
Donne un indice au pilote JDBC quant au nombre de lignes qui doivent être extraites à partir de la base de données lorsque d'autres lignes sont nécessaires. Le nombre de lignes spécifiées concerne uniquement les ensembles de résultats créés à l'aide de cette instruction. Si la valeur spécifiée est zéro, l'indice est ignoré.
Valeur par défaut :
240
Oui
app et bg
Mot de passe système
(Oracle uniquement)
Le mot de passe système pour ce serveur de base de données. (Oracle 11g uniquement, utilisé pour démarrer et arrêter la base de données. Le mot de passe est requis uniquement si la base de données est gérée en tant que service
Clarity PPM
.)
Valeur par défaut
: modification lors de l'installation
Oui
Aucun
Espace disque logique de la table de dimension
(Oracle uniquement)
Utilisé pendant l'installation du schéma pour sélectionner un espace disque logique spécifique pour les tables de dimension du schéma de l'entrepôt de données.
Valeur par défaut :
DWH_PPM_DATA_DIM
Non
Aucun
Espace disque logique de tables de faits
(Oracle uniquement)
Utilisé pendant l'installation du schéma pour sélectionner un espace disque logique spécifique pour les tables de faits pour le schéma de l'entrepôt de données.
Valeur par défaut :
DWH_PPM_DATA_FACT
Non
Aucun
Espace disque logique de l'index de dimension
(Oracle uniquement)
Utilisé pendant l'installation du schéma pour sélectionner un espace disque logique spécifique pour les index de dimension du schéma de l'entrepôt de données.
Valeur par défaut :
DWH_PPM_INDX_DIM
Non
Aucun
Espace disque logique d'index de faits
(Oracle uniquement)
Utilisé pendant l'installation du schéma pour choisir un espace disque logique spécifique pour les index de faits du schéma de l'entrepôt de données.
Valeur par défaut
: DWH_PPM_INDX_FACT
Non
Aucun
Détails de la connexion
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Statut
Indique si le serveur est disponible.
Spécifier l'URL
Si vous devez spécifier une URL JDBC différente de la valeur par défaut. Requis lorsqu'un RAC Oracle est utilisé.
Oui
app et bg
Hostname
Adresse IP ou nom d'hôte du serveur de base de données cible.
Oui
app et bg
Port
Port JDBC du serveur de base de données cible. Les valeurs par défaut sont :
1521 (Oracle)
1433 (MSSQL)
Oui
app et bg
Nom de l'instance
(MSSQL uniquement)
Nom de l'instance pour la base de données cible. Il s'agit d'un argument facultatif, activant plusieurs instances MS SQL sur le même ordinateur.
Le port JDBC est facultatif si un nom d'instance valide est fourni à la place.
Oui
app et bg
Nom du service
Nom du service ou de la source de données pour cette connexion de base de données. Pour Oracle, il s'agit du nom TNS. Pour Microsoft SQL (MSSQL), il s'agit du nom de source de données ODBC.
Pour en savoir plus sur la création des noms TNS, consultez la section Configurer un nom de service Oracle Net.
Oui
app et bg
ID du service
(Oracle uniquement)
ID du service de la base de données souhaitée sur le serveur de base de données Oracle cible.
Oui
app et bg
Nom de la base de données
(MSSQL uniquement)
Nom de la base de données sur le serveur de base de données MSSQL cible.
Oui
app et bg
Nom du schéma (MSSQL uniquement)
Nom de l'utilisateur de la base de données qui possède le schéma sur le serveur de base de données cible. Il est modifiable uniquement sur de nouvelles définitions de connexion de base de données. Il est toujours défini sur niku pour la connexion
Clarity PPM
interne.
Oui
app et bg
Nom de connexion
Nom de l'utilisateur de la base de données cible.
Oui
app et bg
Mot de passe
Mot de passe de l'utilisateur pour la base de données cible.
Oui
app et bg
Lien de la base de données personnalisée
Indique si le lien de la base de données est personnalisé ou s'il s'agit de la valeur par défaut PPMDBLINK.
Lien vers la base de données PPM
Lien vers la base de données
Clarity PPM
, personnalisé ou par défaut (PPMDBLINK).
Limites d'administration de l'entrepôt de données
Nom du champ
Description
Synchroniser dans le cluster ?
Services à redémarrer
Délai d'expiration du job ETL
Indique la durée (en minutes) d'exécution du job ETL passée laquelle celui-ci est arrêté.
Valeur par défaut
: 600 minutes
Propriétés de sécurité du serveur
Utilisez cette page pour configurer les options de sécurité du serveur
.
Pour afficher cette page, cliquez sur l'onglet Sécurité du menu des propriétés du serveur.
Section Chiffrement
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Magasin de clés SSL
Chemin d'accès facultatif au fichier de magasin de clés du certificat sur ce serveur.
Non
app
Mot de passe SSL
Mot de passe pour le magasin de clés du certificat.
Le kit de développement Java requiert la correspondance des mots de passe du magasin de clés et du certificat.
Non
app
Mode FIPS 140-2 activé
FIPS 140-2 est une norme qui décrit les exigences du gouvernement fédéral américain pour le chiffrement des données sensibles. Si le fournisseur de votre serveur d'applications est Apache Tomcat, l'activation de cette case à cocher entraîne l'utilisation par
Clarity PPM
d'un module de chiffrement conforme à la norme FIPS 140-2 pour l'opération de chiffrement utilisée pendant le fonctionnement du serveur. Les exemples utilisent le protocole SSL et le chiffrement des mots de passe, comme défini sur la page
Serveur de sécurité : Propriétés
.
Non
app et bg
Chiffrer les mots de passe
Détermine si les mots de passe dans le fichier des propriétés
Clarity PPM
sont chiffrés.
Les choix sont :
Pas de chiffrement
. Affichage des mots de passe en texte clair. Il s'agit de la valeur par défaut.
Utilisation de la clé système
. Utilise une clé codée de manière irréversible interne et masquée pour chiffrer les mots de passe ; cette même clé est utilisée dans toutes les implémentations de
Clarity PPM
. Si une personne malveillante apprend cette clé ainsi que le mécanisme de chiffrement et qu'elle a accès au fichier des propriétés, celle-ci peut décoder les mots de passe. Cette option sert uniquement lorsque vous souhaitez empêcher des observateurs occasionnels de voir les mots de passe dans le fichier des propriétés.
Utilisation du fichier de clé personnalisé.
Il s'agit de l'option la plus sécurisée où les mots de passe sont stockés dans un autre fichier. Le fichier de clé personnalisé est requis uniquement lorsque le serveur démarre et doit être sécurisé par une méthode autre que
Clarity PPM
.
Non
app et bg
Section Serveur LDAP
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
URL
URL du serveur LDAP.
Par exemple :
Si votre serveur LDAP est SSL, utilisez le protocole LDAPS dans l'URL (plutôt que le protocole LDAP par défaut).
Par exemple :
Oui
app et bg
Contexte racine
Identifie le contexte de nom LDAP racine. Par exemple :
ou=People,dc=niku,dc=com
Oui
app et bg
Recherche d'utilisateur
Nom de l'utilisateur qui effectue des recherches de répertoire (opérations de liaison). Vous devez entrer un nom d'utilisateur qui est un nom unique complet (Nom de domaine complet, FQDN) de l'utilisateur LDAP avec des droits de lecture.
Par exemple :
uid=nikusearch,dc=niku,dc=com
Oui
app et bg
Mot de passe
Saisissez le mot de passe de l'utilisateur de recherche.
Oui
app et bg
Confirmer le mot de passe
Confirmez le mot de passe de l'utilisateur de recherche en le saisissant à nouveau dans ce champ.
Oui
app et bg
Taille du lot
Identifie le nombre total de résultats limités par
Clarity PPM
pour tous les appels de recherche qu'il émet avec un serveur d'annuaire. Définissez la taille de lot sur une valeur inférieure ou égale au même nombre qui est défini pour votre serveur de répertoires.
Par exemple, par défaut, Active Directory limite le nombre total de résultats qui sont renvoyés à partir d'une recherche LDAP à 1000. Dans cette situation, vous devez définir la taille de lot sur un nombre compris entre 0 et 1000.
Oui
app et bg
Classe d'objets
Identifie le nom de classe d'objets LDAP. Chaque entrée dans LDAP appartient à des classes d'objets qui identifient le type de données représenté par l'entrée. Fournissez le nom de classe d'objets avec lequel votre serveur LDAP est configuré. La classe d'objets par défaut est Personne.
Oui
app et bg
Filtre de recherche
Chaîne de filtre de recherche LDAP facultative. Le fait de spécifier une valeur dans ce champ vous permet de définir des critères de recherche et de fournir des recherches plus efficaces. La valeur par défaut est (employeetype=niku)
Par exemple :
Pour sélectionner un utilisateur dont le prénom est Babs Jensen, entrez :
(cn=Babs Jensen)
Pour sélectionner un utilisateur dont le prénom n'est pas Tim Howes, entrez :
(!(cn(=Tim Howes))
Pour sélectionner des entrées à partir de LDAP de type Personne et dont le nom de famille est Jensen ou le prénom est Ben J*, entrez :
(&(objectClass=Person) (|sn=Jensen) (cn=Ben J*)))
CA prend en charge les filtres de recherche LDAP comme défini dans la demande de changement 2254. Ces filtres de recherche sont représentés par des chaînes Unicode. L'URL suivante décrit en détail la demande de changement 2254 :
Oui
app et bg
Format date/heure
Identifie le format de date et d'heure du serveur de répertoire du fournisseur.
Par exemple, pour Novell eDirectory et iPlanet, utilisez :
yyyyMMddHHmmss'Z'
Pour Microsoft Active Directory, utilisez :
yyyyMMddHHmmss'.0Z'
Oui
app et bg
Nom du groupe
Identifie le nom du groupe qui contient tous les utilisateurs LDAP à synchroniser avec
Clarity PPM
.
Si cela est spécifié, l'authentification et la synchronisation d'utilisateurs sont effectuées sur tous les utilisateurs qui sont trouvés dans ce groupe. Vous devez entrer un nom de groupe qui est un nom unique complet (Nom de domaine complet, FQDN) du LDAP.
Par exemple :
cn=QA,ou=Engineering,dc=niku,dc=com
Oui
app et bg
Identificateur du groupe
Identifie l'ID du groupe spécifié dans le champ Nom du groupe, s'il existe. Le nom de l'attribut qui signifie qu'une entité est un groupe.
Des serveurs LDAP différents utilisent des noms d'attribut différents. Par exemple, pour Novell eDirectory et iPlanet, utilisez uniquemember. Pour Microsoft Active Directory, utilisez member.
Oui
app et bg
Autoriser les utilisateurs non LDAP
Activez cette case à cocher pour accéder à
Clarity PPM
à l'aide d'autres méthodes d'authentification.
app
Section Mappage des attributs LDAP
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Nom d'utilisateur
Mappage des attributs d'utilisateur.
Par exemple, pour Novell eDirectory et iPlanet, utilisez uid.
Pour Microsoft Active Directory, utilisez :
sAMAccountName
Important :
Vous devez toujours mapper ce champ vers une valeur d'attribut LDAP unique.
Oui
app et bg
Prénom
Mappage des attributs du prénom.
La valeur par défaut est givenName
Oui
app et bg
Nom
Mappage des attributs du nom de famille.
La valeur par défaut est sn.
Oui
app et bg
Nom complet
Mappage des attributs du nom complet.
La valeur par défaut est cn.
Oui
app et bg
Adresse électronique
Mappage des attributs d'adresse électronique.
La valeur par défaut est mail.
Oui
app et bg
Modifier le cachet horodateur
Modifiez le mappage des attributs du cachet horodateur.
La valeur par défaut est modifyTimeStamp.
Oui
app et bg
Section Authentification unique
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Nom du jeton
Le nom du jeton (Cookie HTTP, en-tête HTTP ou paramètre HTTP) qui contient le nom d'utilisateur de l'utilisateur dont la session doit être initialisée.
Oui
app
Type de jeton
Type de jeton HTTP.
Les valeurs sont cookie, en-tête ou paramètre.
Oui
app
URL de déconnexion
URL vers laquelle vous êtes dirigé lorsque vous vous déconnectez de
Clarity PPM
.
Exemple : http://www.yourbiz.com/exit.html.
Oui
app et bg
URL d'erreur d'authentification
L'URL vers laquelle vous êtes dirigé lorsque des erreurs d'authentification se produisent.
Oui
app
Propriétés d'arrière-plan
Utilisez la page des propriétés du serveur d'arrière-plan pour configurer les options d'arrière-plan du serveur, telles que l'ajustement de la mémoire sur le serveur d'arrière-plan
.
Pour afficher cette page, cliquez sur l'onglet Arrière-plan du menu des propriétés du serveur.
Nom du champ
Description
Conservé dans le cluster ?
Services à redémarrer
Paramètres de machine virtuelle Java
Définit les paramètres de la machine virtuelle à transférer vers l'exécutable Java lorsque vous lancez le service Arrière-plan
Clarity PPM
(bg). Les paramètres de machine virtuelle sont transférés sur la ligne de commande avant les paramètres de classpath et de programme. Cela inclut les paramètres de mémoire.
Valeur par défaut
: -Xmx2048m
Non
bg
Paramètres du programme
Spécifie si les paramètres de programme doivent être transférés à l'exécutable Java lorsque vous lancez le service Arrière-plan
Clarity PPM
(bg). Ces paramètres s'affichent à la fin de la ligne de commande.
Oui
bg
Instance d'arrière-plan
Nom du service
Définit le nom convivial unique de cette instance de service. Cette valeur est utilisée sous Windows comme nom de service NT.
Valeur par défaut :
serveur d'arrière-plan
Clarity PPM
Non
bg
Service de démarrage automatique
Spécifie si le démarrage est automatique ou manuel pour un serveur Windows.
Si la case à cocher est activée, le démarrage est automatique. Si la case à cocher est désactivée, le démarrage est manuel. (par défaut)
Non
bg
Utilisateur du service
Spécifie la propriété du service Windows, Connecter le compte.
Valeurs possibles :
LocalSystem. Le service s'exécute en tant que compte système local standard. (par défaut)
.\<username>. Le service s'exécute en tant qu'utilisateur local, où <username> est le compte local. La syntaxe de type point suivi d'une barre oblique inversée (.\) est requise par Windows pour la spécification d'un compte d'ordinateur local.
<domain>\<username>. Le service s'exécute en tant qu'utilisateur de domaine, où <domain> est le nom de domaine et <username> est l'utilisateur du domaine.
Non
bg
Mot de passe du service
Définit le mot de passe de l'utilisateur spécifié dans le champ Utilisateur du service de Windows. Le champ est facultatif et vide par défaut.
Non
bg
Exécuter le planificateur de jobs
Spécifie si un Planificateur de jobs doit être exécuté dans ce serveur d'arrière-plan. Les instances de processus du Planificateur de jobs peuvent être exécutées dans des serveurs d'arrière-plan ou d'applications.
Par défaut
: option sélectionnée
Non
bg
Nb maximum de jobs simultanés
Définit le nombre maximum de jobs à exécuter à un moment donné. Les jobs supplémentaires au-delà de cette quantité sont mis en file d'attente.
Valeur par défaut
: 10
Non
app
Exécuter le moteur de processus
Spécifie si un moteur de processus doit être exécuté dans ce serveur d'arrière-plan. Les instances du moteur de processus peuvent être exécutées dans des serveurs d'arrière-plan ou d'applications.
Il est recommandé d'exécuter le moteur de processus sur le service en arrière-plan pour éviter des problèmes liés aux performances sur le service de l'application.
Par défaut :
option sélectionnée
Non
app
Intervalle d'exécution d'exception
Pendant une nouvelle tentative d'exception, le moteur de processus traite les événements déclenchés mais pas encore traités. Ceux-ci incluent les événements d'objet (utilisés par l'évaluation de condition) et les événements d'utilisateur (abandon de processus, nouvel essai d'erreur, ignorer l'erreur, etc.). Ce champ vous permet de contrôler avec quelle fréquence cela se produit (moins souvent, normal, plus souvent). Si vous sélectionnez Personnalisé(e), vous pouvez définir cette valeur en minutes.
Valeur par défaut :
Normal
Non
app
Durée de vie du message (en minutes)
Définit le délai en minutes après lequel le message d'événement du moteur de processus expire si le serveur de messagerie ne le récupère pas après un intervalle défini.
Non
app
Intervalle de réception de message (en minutes)
Définit le délai en minutes après lequel vous souhaitez que le destinataire du message vérifie sa nouvelle file d'attente de messages d'événement du moteur de processus si le serveur de messagerie n'est pas déjà réactivé par des messages entrants.
Non
app