Clarity : Affichage des objets et sous-objets personnalisés

ccppmop1593
HID_Custom_Objects
Vous pouvez désormais afficher dans
Clarity
des objets et sous-objets personnalisés créés dans
PPM classique
en y activant la prise en charge d'API. Par exemple, une organisation utilise
Clarity
pour gérer des produits. Elle souhaite maintenant capturer les valeurs NPS (Net Promoter Score) pour tous ses produits et enregistrer ces données dans
Clarity
. Elle souhaite également poser des questions spécifiques aux clients concernant les processus de support et de services. Toutefois, elle souhaite enregistrer ces données séparément des valeurs NPS.
Pour cela, elle crée un objet principal personnalisé dans
PPM classique
appelé NPS et y active la prise en charge d'API pour le rendre disponible dans
Clarity
. Elle peut ensuite créer deux sous-objets, services et support, y activer la prise en charge d'API et enregistrer les informations pertinentes dans ces sous-objets.
ActualsforInvestment.png
Voyons comment utiliser les objets et sous-objets personnalisés dans
Clarity
.
2
Création d'un objet personnalisé
Vous pouvez créer un objet personnalisé dans
PPM classique
si vous disposez de droits d'administration.
ActualsforInvestment.png
Procédez comme suit :
  1. Dans la section
    Administration
    , sélectionnez
    Studio
    , puis cliquez sur
    Objets
    .
  2. Cliquez sur
    Créer
    .
  3. Entrez un nom d'objet, un ID unique et une source de contenu.
  4. (Facultatif) Dans le champ Description, entrez les détails du but de l'objet pour vous et d'autres développeurs.
  5. Sélectionnez
    Principal
    pour un nouvel objet parent.
  6. Activez la case à cocher
    Activé(e) pour les API
    .
  7. Cliquez sur
    Enregistrer
    pour enregistrer votre objet.
Pour en savoir plus sur la création d'objets personnalisés, reportez-vous à la section Objets et attributs
Clarity
PPM Studio. Lorsque vous créez un objet personnalisé, un plan est automatiquement créé dans
Clarity
.
Dans notre exemple, nous pouvons créer un objet principal personnalisé NPS et y activer la prise en charge d'API. Vous pouvez également activer la prise en charge d'API pour rendre les objets principaux personnalisés existants dans
PPM classique
disponibles dans
Clarity
.
Création d'attributs personnalisés associés à l'objet personnalisé
Les attributs sont des informations qui sont associées à des vues d'objet dans des grilles. Par exemple, Date de début et Date de fin sont des attributs de l'objet Projet. Vous pouvez ouvrir l'objet principal personnalisé ou le sous-objet, accéder à l'onglet Attributs, créer un attribut personnalisé et y activer la prise en charge d'API. Cet attribut sera alors disponible dans
Clarity
.
Création d'un sous-objet pour l'objet personnalisé
Un sous-objet est un enfant de l'objet principal et inclut un sous-ensemble d'informations qui doit être catégorisé et mis à disposition dans l'objet personnalisé. Lorsque vous créez un sous-objet dans
PPM classique
, il est disponible en tant que module dans
Clarity
. Vous pouvez utiliser des plans pour assurer la disponibilité de ce module pour les utilisateurs autorisés dans
Clarity
.
Vous pouvez uniquement ajouter au maximum 50 sous-objets personnalisés au plan d'un objet.
Procédez comme suit :
  1. Dans la section
    Administration
    , sélectionnez Studio, puis cliquez sur
    Objets
    .
  2. Cliquez sur
    Créer
    .
  3. Entrez un nom d'objet, un ID unique et une source de contenu.
  4. (Facultatif) Dans le champ Description, entrez les détails du but de l'objet pour vous et d'autres développeurs.
  5. Si l'objet est l'enfant d'un autre objet que vous spécifiez dans le champ Objet principal, sélectionnez
    Sous-objet
    .
  6. Activez la case à cocher
    Activé(e) pour les API
    .
  7. Cliquez sur
    Enregistrer
    pour enregistrer votre objet.
Pour afficher le sous-objet personnalisé en tant que module dans
Clarity
, vous devez configurer le plan de l'objet principal. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Ajout de modules à des plans.
Activation de la prise en charge d'API pour les attributs virtuels personnalisés et prédéfinis à l'aide du terminal XOG
Vous pouvez utiliser le terminal XOG pour activer la prise en charge d'API pour des attributs virtuels prédéfinis et personnalisés dans
PPM classique
. Les attributs virtuels personnalisés sont définis uniquement dans des sous-objets. Un attribut virtuel est un attribut en lecture seule dans le sous-objet lié à un attribut spécifique de l'objet principal.
Vous ne pouvez pas utiliser
PPM classique
pour activer la prise en charge d'API pour des attributs virtuels prédéfinis et personnalisés.
Droits d'accès associés aux objets principaux et sous-objets personnalisés
Les droits globaux, d'accès d'organigramme organisationnel et d'instance dans
PPM classique
sont pris en charge pour les objets et sous-objets personnalisés. Toutefois, les sous-objets personnalisés incluent également des droits propres au parent.
Tous les utilisateurs requièrent le droit d’accès Objet personnalisé - Naviguer pour afficher la page Objets personnalisés dans
Clarity
.
Examinons les détails associés aux droits d'accès.
Action
Droits d'accès
Create
  • L'utilisateur dispose du droit d'instance d'affichage du parent (y compris du droit de navigation).
  • Le droit d'accès Modifier n'est pas automatiquement octroyé.
  • L'utilisateur dispose de l'un des droits suivants :
    • Droit global <Objet principal personnalisé> Créer
    • <Parent> Créer - <sous-objet>
Vue
  • L'utilisateur dispose du droit d'instance d'affichage du parent (y compris du droit de navigation).
  • L'utilisateur dispose de l'un des droits suivants :
    • Droit global <Objet principal personnalisé> Tout afficher
    • Droit d'instance <Objet principal personnalisé> Afficher
    • <Parent> Tout afficher - <sous-objet>
Modifier
  • L'utilisateur dispose du droit d'instance d'affichage du parent (y compris du droit de navigation).
  • Inclut le droit de suppression.
  • L'utilisateur dispose de l'un des droits suivants :
    • Droit global <Objet principal personnalisé> Tout modifier
    • Droit d'instance <Objet principal personnalisé> Modifier
    • <Parent> Tout modifier - <sous-objet>
Supprimer
  • Le droit de supprimer une instance est octroyée via le droit d'accès Modifier. Il ne s'agit pas d'un droit distinct.
  • Si un utilisateur peut modifier une instance, il pourra également la supprimer.
Configuration des objets personnalisés
En tant qu'administrateur de l'application ou partenaire directeur, vous pouvez utiliser des plans pour configurer les mises en page d'objets personnalisés. Lorsque vous créez un objet personnalisé et y activez la prise en charge d'API, un plan est automatiquement créé dans
Clarity
. Tous les sous-objets pour lesquels la prise en charge d'API est activée et associés à l'objet sont disponibles en tant que modules.
Vous pouvez créer une copie du plan par défaut qui est créé et modifié. Puis, vous pouvez configurer la disposition des détails en fonction des besoins de votre entreprise. Vous pouvez également ajouter différents sous-objets en tant que modules pour assurer leur disponibilité pour les utilisateurs autorisés.
Utilisation d'objets personnalisés
Vous pouvez afficher une liste des objets personnalisés disponibles pour vous sur la page Objets personnalisés. Puis, vous pouvez cliquer sur l'objet pour afficher la liste des éléments qui y sont associés. Ces éléments étant affichés dans la grille
Clarity
commune, vous pouvez effectuer les actions suivantes :
  • Utiliser le panneau de colonnes pour ajouter des attributs à la grille
  • Utiliser le panneau Détails pour afficher des informations supplémentaires
  • Filtrer et identifier des éléments appropriés
  • Configurer des options d'affichage et d'enregistrement de votre vue
  • Exporter vos données dans un fichier CSV
  • Regrouper vos données en fonction d'attributs pertinents
Pour savoir plus sur la fonctionnalité de grille
Clarity
commune, reportez-vous à la section Composants communs.
Vous pouvez cliquer sur un élément pour afficher plus d'informations sur celui-ci. Les différents attributs et modules configurés pour vous à l'aide du plan s'afficheront. Les données des modules étant affichées à l'aide de la grille
Clarity
commune, vous pouvez les analyser et les modifier à l'aide de la fonctionnalité standard de grille commune.
Sécurisation des objets personnalisés
Vous pouvez désormais sécuriser les attributs d'objet personnalisé à l'aide de la sécurité de niveau de champ. Vous pouvez utiliser la grille commune
Clarity
pour sécuriser les attributs. Lorsqu'un attribut est sécurisé, une icône sécurisée s'affiche près de celui-ci. Cette icône s'affiche dans la disposition de grille, dans le panneau Détails et dans le module Propriétés.
Group
Lorsqu'un utilisateur disposant du droit d'accès Afficher tente de modifier l'attribut dans la grille, une icône de refus s'affiche et le champ est grisé. L'option permettant d'ajouter l'attribut sécurisé à une vue ne s'affiche pas pour les utilisateurs qui ne disposent pas du droit d'accès Afficher ou Modifier. Si l'utilisateur accède à une vue enregistrée dans laquelle un attribut sécurisé a été ajouté, la vue s'affiche sans cet attribut et avec l'état non enregistré.
  • Vous devez disposer des droits d'accès Administration et Gestion des attributs – Naviguer pour configurer la sécurité de niveau champ.
  • Vous pouvez affecter des droits d'accès à des groupes d'utilisateurs uniquement.
  • Les règles métier de
    Clarity
    sont prioritaires par rapport à la sécurité de niveau champ.
  • La sécurité de niveau champ est prioritaire par rapport aux droits d'instance/organigramme organisationnel/globaux.
  • La sécurité de niveau champ s'applique uniquement à
    Clarity
    . La sécurité de niveau champ n'affecte pas PPM classique.
  • Vous pouvez uniquement sécuriser les attributs dont les alias d'API REST sont remplis.
Pour en savoir plus sur la sécurité de niveau champ, reportez-vous à la section Sécurisation de l'accès au niveau champ.
Exécution de processus à l'aide d'actions
Vous pouvez exécuter un processus à partir de projets, d'investissements personnalisés, d'idées, d'éléments de feuilles de route et d'objets principaux dans Clarity. Imaginons que des attributs personnalisés spécifiques sont associés à un objet et que vous souhaitez verrouiller ces attributs après les avoir mis à jour de sorte qu'ils ne soient pas mis à jour qu'une fois que le projet est prêt à être archivé. Dans les versions précédentes de Clarity, vous devez ouvrir PPM classique et exécuter un processus pour verrouiller ces attributs. Dans Clarity 15.9.3 et versions ultérieures, vous pouvez exécuter un processus à partir du module Propriétés.
Vous pouvez exécuter un processus à partir de Clarity uniquement lorsque les conditions suivantes sont remplies :
  • Vous détenez les droits d'accès Processus - Gérer ou Processus - Démarrer.
  • Le processus a été ajouté au plan associé.
Procédez comme suit :
  1. Dans Clarity, ouvrez l'instance d'objet appropriée.
  2. Dans le module Propriétés :
    1. Sélectionnez
      Actions
      et cliquez sur le processus approprié pour l'exécuter. Le bouton Actions est disponible lorsque plusieurs processus sont associés à l'investissement.
    2. Sélectionnez le
      Processus
      s'il s'agit du seul processus associé à ce plan.
Gardez à l'esprit les points clés suivants :
  • Vous pouvez uniquement appeler les processus où Actif=TRUE et Disponible pour démarrage à la demande=Oui.
  • Si vous supprimez une définition de processus dans PPM classique, l'action générique est supprimée pour tous les plans l'utilisant.
  • Lorsque vous exécutez un processus dans Clarity, un message s'affiche indiquant que le processus a démarré.
  • Le bouton Actions est disponible uniquement sous le module Propriétés.
  • Vous pouvez ajouter un maximum de 50 processus à un plan.
  • Une erreur d'exécution se produit dans Clarity si un processus est en attente ou a été désactivé.
  • Les processus exécutés à l'aide du bouton Actions n'appliqueront aucune logique de partition configurée à la définition de processus. Une erreur d'exécution se produit si l'utilisateur sélectionne cette action générique.
  • Toutes les actions définies sur le plan sont visibles par l'utilisateur final, qui reçoit une erreur d'exécution s'il sélectionne une action alors qu'il ne détient pas le droit d'accès Processus - Démarrer ou Processus - Gérer pour les processus nécessaire pour lancer ce processus.
Gestion des projets verrouillés dans Clarity
Linked
Une icône de verrouillage s'affiche pour indiquer qu'un projet a été verrouillé et qu'un utilisateur est en train de modifier des tâches à l'aide d'un planificateur. Cette fonctionnalité était disponible dans PPM classique et est désormais disponible dans Clarity. Un nouveau champ Verrouillé par est disponible dans Clarity et dans PPM classique et indique le nom de l'utilisateur qui a verrouillé le projet. Vous pouvez également passer le curseur de votre souris sur l'icône de verrouillage pour afficher le nom de l'utilisateur qui a verrouillé un projet.
Le champ Verrouillé par est disponible dans la grille Attributs ; il permet de sécuriser le projet si nécessaire. Toutefois, si vous sécurisez l'attribut, les utilisateurs ne voient pas l'icône de verrouillage dans Clarity.
Souvenez-vous des points clés ci-après lorsque vous verrouillez un projet :
  • Vous ne pouvez pas modifier les propriétés du projet.
  • Vous ne pouvez pas créer, modifier ou supprimer le personnel associé au projet. Toutefois, si votre administrateur a sélectionné le paramètre
    Autoriser la modification des allocations lorsque l'investissement est verrouillé
    , vous pouvez modifier le personnel associé au projet.
  • Vous pouvez modifier d'autres informations telles que les plans financiers, les risques, les problèmes, les changements, les documents, les liens et les conversations.
  • L'icône de verrouillage du projet s'affiche sur la page Dotation en personnel.
Mise à jour du nom de droits d'accès lors du renommage d'objets personnalisés
Linked
Lorsque vous modifiez le nom d'objets personnalisés, vous pouvez utiliser l'icône Envoyer les légendes d'objets pour mettre à jour les droits d'accès aux organigrammes organisationnels et les noms d'objet principal Droits d'instance, Droits globaux et Sous-objet de manière à refléter le nom de l'objet personnalisé mis à jour.
Tenez compte des points clés suivants :
  • La fonctionnalité Envoyer les légendes d'objets est limitée aux objets principaux personnalisés et n'est pas disponible pour les sous-objets personnalisés et pour les sous-sous-objets personnalisés. Les droits liés aux sous-objets personnalisés et aux sous-sous-objets personnalisés peuvent donc ne pas être encore synchronisés avec le nom le plus récent de ces objets. Toutefois, les droits de combinaison générés sur un objet principal personnalisé (par exemple, <objet_principal> - Tout supprimer - <sous-objet>) référencent toujours le nom le plus récent de l'objet principal et du sous-objet après utilisation de la fonctionnalité Envoyer les légendes d'objets sur l'objet principal.
  • Les droits de sous-page générés lors de la sécurisation de la page sont eux aussi mis à jour.
  • Lorsque vous confirmez la modification du nom d'objet, le nom de plan n'est pas mis à jour dans Clarity.
  • L'ID d'objet et l'ID d'attribut ne sont pas mis à jour lorsque vous modifiez le nom de l'objet personnalisé.