Restauration du Data Repository

Vous pouvez restaurer le Data Repository à partir d'une sauvegarde existante. Pour cela, vérifiez que l'administrateur de la base de données est indiqué dans le fichier sudoers.
capm360
Vous pouvez restaurer le Data Repository à partir d'une sauvegarde existante. Pour cela, vérifiez que l'administrateur de la base de données est indiqué dans le fichier sudoers.
Ne restaurez pas une sauvegarde provenant d'une version antérieure à celle de l'environnement utilisé. Les données obtenues à partir de l'ancienne version peuvent en effet ne pas être entièrement compatibles avec les modifications apportées au schéma.
La restauration du Data Repository s'effectue généralement vers l'ordinateur qui a servi à la sauvegarde. Toutefois, vous
pouvez
restaurer le Data Repository vers un autre ordinateur. L'ordinateur vers lequel vous effectuez la restauration doit être configuré de la même façon que l'ordinateur utilisé pour la sauvegarde du Data Repository. Dans un environnement de cluster, chaque ordinateur vers lequel vous effectuez une restauration doit être configuré de la même façon que chaque ordinateur à partir duquel vous avez sauvegardé chaque noeud du Data Repository.
Les configurations suivantes doivent être identiques :
  • Adresse IP
  • Nom d'hôte
  • Répertoires de catalogue et de données
  • Autorisations du répertoire de catalogue et de données
  • Informations d'identification de l'administrateur de bases de données Vertica Linux
  • Informations d'identification du compte d'administrateur de la base de données
  • Informations d'identification du compte d'utilisateur de la base de données
Procédez comme suit :
  1. Arrêtez tous les hôtes du Data Collector associés au Data Aggregator en vous connectant aux ordinateurs sur lesquels le Data Collector est installé en tant qu'utilisateur root ou sudo disposant d'un accès à un ensemble limité de commandes. Ouvrez une invite de commande et saisissez la commande suivante :
    service dcmd stop
    Pour RHEL 7.x ou OL,
    service
    appelle
    systemctl
    . Vous pouvez utiliser
    systemctl
    à la place.
    L'hôte du Data Collector s'arrête.
  2. Arrêtez le Data Aggregator en vous connectant à l'ordinateur sur lequel il est installé en tant qu'utilisateur root ou sudo disposant d'un accès à un ensemble limité de commandes. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Arrêtez le service Data Aggregator :
      service dadaemon stop
    • (Environnement à tolérance aux pannes) Si le Data Aggregator local est en cours d'exécution, exécutez l'une des commandes suivantes pour l'arrêter et pour empêcher son redémarrage pendant l'exécution d'opérations de maintenance :
      • RHEL 6.x :
        service dadaemon maintenance
      • RHEL 7.x, SLES ou OL :
        DA_Install_Directory/scripts/dadaemon maintenance
    Le Data Aggregator s'arrête.
  3. Connectez-vous en tant qu'administrateur (
    pas
    en tant qu'utilisateur root) au serveur de base de données que vous utilisez pour le composant Data Repository.
  4. Saisissez la commande suivante :
    /opt/vertica/bin/adminTools
    La boîte de dialogue Administration Tools s'affiche.
  5. Sélectionnez (4) Stop Database (Arrêter la base de données).
  6. Appuyez sur la barre d'espacement à côté du nom de la base de données, sélectionnez OK et appuyez sur Entrée.
    Vous êtes invité à entrer le mot de passe de la base de données.
  7. Entrez le mot de passe de base de données et appuyez sur Entrée.
    Le Data Repository s'arrête.
    Si le Data Repository ne s'arrête pas, sélectionnez (2) Stop Vertica on Host (Arrêter Vertica sur l'hôte) dans le menu (7) Advanced Tools (Outils avancés).
  8. Sélectionnez Exit et appuyez sur Entrée.
  9. Pour préparer la restauration de la sauvegarde du Data Repository, connectez-vous avec le compte d'utilisateur Linux de l'administrateur de bases de données au serveur de base de données que vous utilisez pour le Data Repository.
    Lors de la configuration des sauvegardes automatiques du Data Repository, vous avez configuré le fichier de configuration avec sept points de restauration. Vous pouvez restaurer le Data Repository à partir de la dernière sauvegarde ou de l'une des sept sauvegardes incrémentielles précédentes.
  10. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    1. Pour restaurer le Data Repository à partir de la dernière sauvegarde, saisissez la commande suivante :
      /opt/vertica/bin/vbr.py --task restore --config-file configuration_directory_path_filename
      • nom_fichier_chemin_accès_répertoire_configuration
        Indique le nom de fichier et le chemin d'accès au répertoire du fichier de configuration que vous avez créé lors de l'exécution de la procédure de sauvegarde. Ce fichier se situe à l'emplacement où vous avez exécuté l'utilitaire de sauvegarde (/opt/vertica/bin/vbr.py).
      Par exemple :
      /opt/vertica/bin/vbr.py --task restore --config-file /home/vertica/vert-db-production.ini
      Dans une installation en cluster, vous pouvez exécuter la tâche de restauration à partir de tout hôte inclus dans le cluster.
      Pour obtenir la liste des points de restauration disponibles, exécutez la commande ci-après.
      /opt/vertica/bin/vbr.py --task listbackup --config-file nom_fichier_chemin_accès_répertoire_configuration
    2. Pour restaurer le Data Repository à partir de l'une des sept sauvegardes incrémentielles précédentes, saisissez la commande suivante :
      /opt/vertica/bin/vbr.py --task restore --config-file
      configuration__directory_path_filename
      --archive
      archive_name
      • nom_fichier_chemin_accès_répertoire_configuration
        Indique le nom de fichier et le chemin d'accès au répertoire du fichier de configuration à partir duquel vous voulez restaurer une archive. Le fichier de configuration a été créé lorsque vous avez exécuté la procédure de configuration de sauvegarde. Ce fichier se situe à l'emplacement où vous avez exécuté l'utilitaire de sauvegarde (/opt/vertica/bin/vbr.py).
      • nom_archive
        Indique le nom du point de restauration spécifique que vous voulez restaurer. Remplacez-le par le répertoire de sauvegarde que le fichier de configuration indique pour le point de restauration. Tous les points de restauration disponibles sont répertoriés. Déterminez le nom de l'archive pour le point de restauration que vous voulez restaurer.
      Par exemple :
      /opt/vertica/bin/vbr.py --task restore --config-file myconfig.ini --archive 20131020_170018
      Dans une installation en cluster, vous pouvez exécuter la tâche de restauration à partir de tout hôte inclus dans le cluster.
      Pour obtenir la liste des points de restauration disponibles, exécutez la commande ci-après.
      /opt/vertica/bin/vbr.py --task listbackup --config-file nom_fichier_chemin_accès_répertoire_configuration
  11. Redémarrez le composant Data Repository en vous connectant à l'ordinateur sur lequel il est installé en tant qu'administrateur de la base de données et
    non
    en tant qu'utilisateur root. Ouvrez une invite de commande et procédez comme suit :
    1. Saisissez la commande suivante :
      /opt/vertica/bin/adminTools
      La boîte de dialogue Administration Tools s'affiche.
    2. Sélectionnez (3) Start Database (Démarrer la base de données).
    3. Appuyez sur la barre d'espacement à côté du nom de la base de données, sélectionnez OK et appuyez sur Entrée.
      Vous êtes invité à entrer le mot de passe de la base de données.
    4. Entrez le mot de passe de base de données et appuyez sur Entrée.
      Le Data Repository démarre.
    5. Sélectionnez Exit et appuyez sur Entrée.
  12. Redémarrez Data Aggregator. Connectez-vous à l'hôte Data Aggregator en tant qu'utilisateur root ou sudo et démarrez le service dadaemon : Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Démarrez le service Data Aggregator :
      service dadaemon start
    • (Environnement à tolérance aux pannes) Si le Data Aggregator local est en cours d'exécution, exécutez l'une des commandes suivantes pour l'arrêter et pour empêcher son redémarrage pendant l'exécution d'opérations de maintenance :
      • RHEL 6.x :
        service dadaemon maintenance
      • RHEL 7.x, SLES ou OL :
        DA_Install_Directory/scripts/dadaemon maintenance
    Le Data Aggregator démarre.
  13. Redémarrez les composants Data Collector. Connectez-vous à chaque hôte de composant Data Collector en tant qu'utilisateur root ou sudo et démarrez le service dcmd :
    Les hôtes du Data Collector démarrent.