Réhydratation des données dans un environnement cloud

Si vous avez configuré
DX Performance Management
dans un environnement cloud, vous pouvez appliquer des patchs aux systèmes d'exploitation à partir d'une image commune plutôt que d'appliquer un patch individuel à chaque système d'exploitation. Les procédures suivantes décrivent les étapes nécessaires à la réhydratation des noeuds
DX Performance Management
avec une perte minimale de données.
capm370
Si vous avez configuré
DX Performance Management
dans un environnement cloud, vous pouvez appliquer des patchs aux systèmes d'exploitation à partir d'une image commune plutôt que d'appliquer un patch individuel à chaque système d'exploitation. Les procédures suivantes décrivent les étapes nécessaires à la réhydratation des noeuds
DX Performance Management
avec une perte minimale de données.
Vérification des conditions préalables
Avant de procéder à la réhydratation, assurez-vous que l'état de votre environnement est satisfaisant.
Procédez comme suit :
  1. Sélectionnez
    Administration
    ,
    Paramètres de source de données
    et
    Statut du système
    .
  2. Vérifiez que le Data Aggregator et le Data Repository sont connectés.
  3. Vérifiez que le Data Aggregator est opérationnel.
  4. Consultez la page Statut du système pour vérifier qu'il n'existe aucunes données d'interrogation sauvegardées ou mises en cache.
    Si la file d'attente PRQ n'est pas vide, les Data Collectors doivent envoyer le reste des données interrogées au Data Aggregator. La file d'attente se remplit lorsqu'une interruption se produit, ce qui entraîne la mise en cache des données dans les Data Collectors. Consultez la page Statut du système pour vérifier que le statut est vert pour tous les Data Collectors. La colonne Statut de l'interrogation indique si des valeurs ont été mises en cache dans le Data Collector.
  5. Si vous avez installé
    CA Virtual Network Assurance
    dans votre environnement, procédez comme suit :
    1. Dans
      NetOps Portal
      , placez le curseur de votre souris sur
      Administration
      , puis cliquez sur
      Gestion des éléments surveillés : Passerelles VNA
      .
    2. Définissez le
      Statut d'administration
      sur
      Désactivé
      .
Réhydratation de chaque Data Collector
Réhydratez un Data Collector à la fois. Assurez-vous que chaque Data Collector se réinitialise et lance l'interrogation avant de réhydrater chaque noeud Vertica et le Data Aggregator. Au cours de ce processus, certaines interrogations sont mises en cache dans les Data Collectors pendant un certain temps.
Procédez comme suit :
  1. Créez le système d'exploitation sur le conteneur de Data Collector ou sur la machine virtuelle.
  2. Copiez la valeur
    DCM_ID
    :
    grep "manager\-id\="
    DC_Install_Directory
    /apache-karaf-<
    version>
    /etc/com.ca.im.dm.core.collector.cfg
  3. Eteignez l'ancien conteneur ou l'ancienne machine virtuelle.
  4. Attribuez une nouvelle adresse IP ou un nouveau nom au nouveau conteneur ou à la nouvelle machine virtuelle et procédez à sa mise sous tension.
  5. Réinstallez le Data Collector avec la valeur
    DCM_ID
    du Data Collector d'origine.
    export DCM_ID="
    Original_DC_Host
    :
    DCM_ID
    "
    cd /tmp;
    rm -rf install.bin;
    wget http://
    DA_Host
    :
    Port
    /dcm/InstData/Linux/VM/install.bin;
    chmod a+x install.bin;
    ./install -i silent
    Le Data Collector est installé, il se reconnecte au Data Aggregator, puis il lance l'interrogation.
Réhydratation de chaque noeud Vertica
Réhydratez un noeud Vertica à la fois. Avant de commencer, vérifiez que tous les noeuds sont opérationnels :
/opt/vertica/bin/admintools -t list_allnodes
Procédez comme suit :
  1. Eteignez le noeud Vertica :
    /opt/vertica/bin/admintools -t stop_node -s
    IP_Address
  2. Démontez le répertoire
    data
    et le répertoire
    catalog
    .
  3. Créez un noeud avec la même adresse IP et le même nom.
  4. Montez le répertoire
    data
    et le répertoire
    catalog
    sur le nouveau noeud.
  5. Exécutez le script de validation :
    ./dr_validate.sh -n -p drinstall.properties
    Le script valide les paramètres du système. Examinez et corrigez les erreurs ou les avertissements. Vous pouvez exécuter ce script plusieurs fois pour vérifier que toutes les options de configuration du système ont été définies correctement. L'exécution du script de validation peut requérir le redémarrage de l'ordinateur.
  6. Installez Vertica à partir d'un noeud opérationnel :
    /opt/vertica/sbin/install_vertica -u
    dradmin
    -l /export/dradmin -d /export/data -L ./resources/vlicense.dat -Y -r ./resources/vertica-<
    version>
    .rpm
    Les valeurs doivent correspondre à celles des fichiers de propriétés pour
    dr_install.sh
    et pointer vers les mêmes ressources.
  7. Démarrez le noeud et vérifiez qu'il est opérationnel :
    /opt/vertica/bin/admintools -t restart_node -s
    Host_Name
    -d
    DB_Name
    L'état est DOWN (Désactivé), puis passe à REBUILDING (En cours de reconstruction) et à UP (Activé).
  8. Répétez cette procédure pour chaque noeud.
  9. Une fois que tous les noeuds ont été réhydratés, vérifiez qu'ils sont tous à nouveau opérationnels en vous connectant en tant qu'utilisateur
    dradmin
    :
    /opt/vertica/bin/admintools -t list_allnode
Réhydratation du Data Aggregator
Au cours de cette actualisation de Vertica, le Data Aggregator collecte des données à partir des Data Collectors. Il envoie ensuite ces données à Vertica en continu sur les noeuds opérationnels. La vitesse de réception est parfois réduite de moitié pendant cette période. Une fois que vous avez réhydraté les Data Collectors et Vertica, vous pouvez réhydrater le Data Aggregator.
Procédez comme suit :
  1. Préparez un nouveau noeud pour le Data Aggregator.
  2. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Arrêtez le service Data Aggregator :
      service dadaemon stop
      Pour RHEL 7.x,
      service
      appelle
      systemctl
      . Vous pouvez utiliser
      systemctl
      à la place.
    • (Environnement à tolérance aux pannes) Si le Data Aggregator local est en cours d'exécution, exécutez l'une des commandes suivantes pour l'arrêter et pour empêcher son redémarrage pendant l'exécution d'opérations de maintenance :
      • RHEL 6.x :
        service dadaemon maintenance
      • RHEL 7.x, SLES ou OL :
        DA_Install_Directory
        /scripts/dadaemon maintenance
    Le Data Aggregator termine les opérations de traitement, puis s'arrête.
  3. Déplacez les fichiers de configuration vers le nouveau noeud. Pour plus d'informations, consultez la section Sauvegarde du Data Aggregator.
    Dans les environnements incluant des Data Aggregators à tolérance aux pannes, utilisez le répertoire de données partagé et rattachez-le. Pour plus d'informations, consultez la section Tolérance aux pannes.
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Démarrez le service Data Aggregator :
      service dadaemon start
    • (Environnement à tolérance aux pannes) Exécutez l'une des commandes suivantes pour activer le Data Aggregator à tolérance aux pannes afin qu'il puisse démarrer lorsque cela est nécessaire :
      • RHEL 6.x :
        service dadaemon activate
      • RHEL 7.x, SLES, ou OL
        :
        DA_Install_Directory
        /scripts/dadaemon activate
    Le Data Aggregator consomme les interrogations mises en file d'attente et les envoie à Vertica.
    En fonction du temps d'interruption total, toutes les données mises en cache sont consommées et prêtes à être utilisées pour la génération de rapports au bout d'une durée près de deux fois supérieure au temps d'interruption. Lorsque la consommation ActiveMQ revient à la normale, cela signifie qu'il n'y a plus de backlog. Consultez la page Statut du système pour vérifier que le statut est vert pour tous les Data Collectors et que le système reçoit approximativement le même nombre d'interrogations qu'il recevait avant le début du processus.
Réhydratation de
NetOps Portal
Enfin, vous pouvez réhydrater
NetOps Portal
.
Procédez comme suit :
  1. Préparez un noeud pour
    NetOps Portal
    .
  2. Eteignez
    NetOps Portal
    :
    Pour RHEL 7.x et versions supérieures ou OL,
    service
    appelle
    systemctl
    . Vous pouvez utiliser systemctl à la place.
    service caperfcenter_console stop service caperfcenter_devicemanager stop service caperfcenter_eventmanager stop service caperfcenter_sso stop
  3. Déplacez la base de données vers le nouveau noeud. Pour plus d'informations, consultez la section Sauvegarde de Performance Center.
  4. Démarrez
    NetOps Portal
    :
    1. Démarrez le service d'authentification unique :
      service caperfcenter_sso start
    2. Patientez une minute, puis démarrez le gestionnaire d'événements et le gestionnaire d'unités :
      service caperfcenter_eventmanager start service caperfcenter_devicemanager start
    3. Patientez une minute, puis démarrez le service de console :
      service caperfcenter_console start
Réhydratation de
CA Virtual Network Assurance
Si vous avez installé le produit
CA Virtual Network Assurance
dans votre environnement, réhydratez-le maintenant.
Procédez comme suit :
  1. Recherchez l'ID de moteur requis ultérieurement en interrogeant l'URL REST suivante :
    http://
    VNA_host
    :8080/vna/rest/v1/admin/engines
  2. Interrogez l'URL REST suivante pour connaître la configuration de vos modules d'extension requise ultérieurement :
    http://
    VNA_host
    :8080/vna/rest/v1/admin/engines/
    Engine_ID
    /config
  3. Arrêtez WildFly à l'aide de l'une des commandes suivantes :
    service wildfly stop
    systemctl stop wildfly
  4. Sauvegardez la base de données existante :
    VNA_Install_Directory
    /tools/bin/db_backup.sh
    Backup_File_Name
  5. Installez
    CA Virtual Network Assurance
    sur le nouveau serveur et restaurez la base de données à partir de la sauvegarde :
    VNA_Install_Directory
    /tools/bin/db_restore.sh
    Backup_File_Name
  6. Reconfigurez les modules d'extension à l'aide des informations de votre requête d'origine.
    Utilisez le même ID de domaine que celui de la configuration d'origine.
  7. Dans
    NetOps Portal
    , placez le curseur de votre souris sur
    Administration
    , puis cliquez sur
    Gestion des éléments surveillés : Passerelles VNA
    . Modifiez l'ID du nouveau serveur
    CA Virtual Network Assurance
    . Définissez
    Statut d'administration
    sur
    Activé
    .
Reconnexion d'une source de données
CA Spectrum
existante
Si vous réhydratez l'environnement
DX Performance Management
et que vous souhaitez le reconnecter à un serveur Spectrum existant, suivez la procédure suivante.
Procédez comme suit :
  1. Accédez à
    Administration
    ,
    Sources de données
    ,
    Sources de données
    .
  2. Sélectionnez la source de données
    CA Spectrum
    , puis cliquez sur
    Modifier
    .
  3. Définissez le statut sur Désactivé, puis cliquez sur
    Enregistrer
    .
  4. Supprimez les entrées
    NetOps Portal
    :
    cd
    Spectrum_Install_Directory
    /vnmsh ./connect ./show models | grep CAPC
  5. Exécutez la commande suivante pour tous les modèles
    CAPCIPDomain
    et
    CAPCTenant
    trouvés.
    ./destroy model mh=0xXXXXX
  6. Supprimez la base de données d'intégration
    NetOps Portal
    de
    CA Spectrum
    :
    bash -login
    cd mysql
    cd bin
    ./mysqladmin --defaults-file=../my-spectrum.cnf -unetqos -p
    password
    drop netqos_integ
  7. Redémarrez le serveur Tomcat de
    CA Spectrum
    :
    cd
    Spectrum_Install_Directory
    /tomcat/bin
    ./stopTomcat.sh
    ./startTomcat.sh
  8. Accédez à
    Administration
    ,
    Sources de données
    ,
    Sources de données
    .
  9. Sélectionnez la source de données
    CA Spectrum
    , puis cliquez sur
    Modifier
    .
  10. Définissez le statut sur Activé, puis cliquez sur
    Enregistrer
    .
Réhydratation de
Network Flow Analysis
Si vous avez installé le produit
Network Flow Analysis
dans votre environnement, réhydratez-le maintenant.
Procédez comme suit :
  1. Accédez à
    Administration
    ,
    Sources de données
    ,
    Sources de données
    .
  2. Sélectionnez la source de données
    Network Flow Analysis
    , puis cliquez sur
    Modifier
    .
  3. Définissez le statut sur Désactivé, puis cliquez sur
    Enregistrer
    .
  4. Déterminez les fichiers de base de données à sauvegarder.
    • Base de données data_retention personnalisée (serveur autonome ou de Harvester) :
      data_retention
    • Base de données de Harvester (serveur autonome ou de Harvester) :
      harvester
    • Base de données de générateur de rapports (console autonome ou NFA) :
      reporter
  5. Copiez chaque fichier ou répertoire cible dans un emplacement distant.
  6. Sauvegardez les bases de données suivantes à un emplacement distant, à l'aide de l'utilitaire
    mysqldump
    . Sauvegardez la base de données
    reporter
    en dernier, quelle que soit l'architecture de déploiement.
    • Base de données data_retention personnalisée (serveur autonome ou de Harvester) :
      data_retention
    • Base de données de Harvester (serveur autonome ou de Harvester) :
      harvester
    • Base de données de générateur de rapports (console autonome ou NFA) :
      reporter
    mysqldump --routines --events -u root
    dbname
    --skip-lock-tables >
    dbbackupname
    .sql
  7. (Facultatif) Vérifiez que l'utilitaire
    mysqldump
    s'est exécuté avec succès en consultant la taille de la sauvegarde (elle doit être dépasser 1 Ko).
  8. Restaurez chaque fichier ou répertoire cible depuis son emplacement distant vers son emplacement d'origine.
  9. Restaurez chaque base de données. Restaurez d'abord la base de données de générateur de rapports, quelle que soit l'architecture de déploiement.
    • Base de données de générateur de rapports :
      reporter
      (console autonome ou NFA)
    • Base de données data_retention personnalisée :
      data_retention
      (serveur autonome ou de Harvester)
    • Base de données de Harvester :
      harvester
      (serveur autonome ou de Harvester)
      Pour des résultats optimaux, restaurez vers une nouvelle installation.
      mysql –e “drop database
      DB_Name
      ;”
      mysql -e "create database
      DB_Name
      ;"
      mysql -u root
      DB_Name
      dbbackupname
      .sql
      mysql -u root mysql > proc.sql
  10. Accédez à
    Administration
    ,
    Sources de données
    ,
    Sources de données
    .
  11. Sélectionnez la source de données
    Network Flow Analysis
    , puis cliquez sur
    Modifier
    .
  12. Définissez le statut sur Activé, puis cliquez sur
    Enregistrer
    .