WLC Manager

casp1032
Présentation
WLC Manager vous permet de détecter, de modéliser et de surveiller les composants de module Wireless LAN controller (WLC) (Contrôleur de réseau LAN sans fil), quelle que soit l'unité dans laquelle il est installé, vous permet de gérer et de configurer de manière centralisée un certain nombre de points d'accès (AP) de manière simplifiée dans l'environnement réseau. WLC Manager fournit les noms d'AP (Point d'accès sans fil) et la détection et la modélisation des unités, le statut de la connectivité des points d'accès, la gestion des interruptions SNMP, la surveillance des conditions du WLC et effectue le calcul et génère des alarmes sur les conditions d'AP.
WLC Manager détecte tous les points d'accès (AP) associés à un contrôleur WLC spécifique. Si les unités intermédiaires L2 et L3 sont détectées, les connexions sont automatiquement établies.
DX NetOps Spectrum
crée des modèles AP représentant chaque point d'accès unique. Ces modèles AP peuvent alors être interrogés sur leur statut opérationnel actuel (actif ou inactif).
En outre, WLC Manager prend en charge CAPWAP et CISCO LWAPP (Lightweight Access Point Protocol), un protocole qui peut contrôler plusieurs points d'accès sans fil Wi-Fi à la fois. Cela permet de réduire le temps consacré à la configuration, à la surveillance ou au dépannage d'un grand réseau. Le système permet également aux administrateurs réseau d'analyser étroitement le réseau. Ce système est installé sur un serveur central qui collecte des données d'unités RF de différentes marques et différents paramètres. Le serveur peut commander à un groupe d'unités sélectionné d'appliquer des paramètres donnés simultanément.
Cela vous permet de surveiller le statut des chemins d'accès entre les sites de chaque AP modélisé. Vous pouvez configurer des alarmes de seuil pour vous alerter lorsque les modifications de chemin dépassent la tolérance configurée.
  • Ne supprimez pas une unité WLC alors qu'elle est toujours en cours de modélisation. Nous vous recommandons d'attendre que le modèle WLC soit activé et que la modélisation soit terminée avant de supprimer le WLC, de sorte que tous les modèles AP créés (associés au WLC que vous souhaitez supprimer) soient également supprimés.
  • Si vous supprimez une unité WLC avant que la création du modèle de points d'accès (AP) associé soit terminée, tous les sous-modules ou modèles ne peuvent pas être supprimés et se trouvent dans le conteneur Lost/Found (Perdu/trouvé).
  • Les modifications d'adresse IP DHCP sont désormais prises en charge pour les AP. Des modèles dupliqués étaient créés lorsque des adresses IP dynamiques étaient créées au moment où un arrêt/redémarrage d'AP WLC se produisait.
  • Les modèles sont maintenant créés sur un ID MAC unique, ce qui annule la possibilité de dupliquer les modèles.
  • Les modifications apportées au nom AP sont prises en charge et le nom d'AP mis à jour est reflété après le cycle d'interrogation suivant du WLC.
A partir de la version 10.2, vous ne pouvez plus détecter et modéliser manuellement les AP par type de modèle (AP acceptant la commande ping dans les versions antérieures). Accédez à l'onglet
WLC Controller > Information Tab > Configuration sub-view and Run AccessPoint discovery
(Contrôleur WLC > Onglet Informations > Sous-vue Configuration et Exécuter la détection du modèle AccessPoint)
Si vous procédez à la mise à niveau vers 10.2, tous les modèles AP acceptant la commande ping existants seront modélisés en tant que modèles AccessPoint après la mise à niveau.
Pour afficher WLC Manager dans la vue de topologie de la console OneClick, sélectionnez WLC Manager dans la hiérarchie Explorer (Explorateur)
WlcManager.JPG
WLC Manager fournit des recherches qui vous permettent de rechercher rapidement un point d'accès particulier ou tous les points d'accès. Les résultats de la recherche contiennent une liste des points d'accès sans fil actuels configurés dans l'environnement et leur statut.
Vous pouvez accéder à un point d'accès unique pour afficher la liste actuelle des interfaces sans fil qui participent à ce point d'accès et le statut du ou des points d'accès.
Déplacement de points d'accès (AP) avec le WLC
A partir de la version 10.2.2, WLC Manager inclut l'option permettant de déplacer des points d'accès (AP) avec le WLC. Lorsque WLC est déplacé vers un autre conteneur, tous les AP qui lui sont associés sont déplacés vers ce conteneur WLC respectif. Cette fonctionnalité automatise le déplacement d'AP dans différents conteneurs. Par défaut, cette valeur est définie sur
Yes
(Oui). Si vous souhaitez conserver les AP associés dans le conteneur WLC, définissez cette valeur sur
No
(Non) et les points d'accès (AP) restent alors dans le même conteneur, même si le WLC est déplacé vers un autre conteneur.
Rapports sans fil
A partir de la version r10.2,
DX NetOps Spectrum
vous permet de générer des rapports pour les événements déclenchés sur des AP sans fil, en activant l'option Event Generation for Reporting (Génération d'événements pour rapports), au niveau de WLC Manager.
La valeur par défaut du champ
Event Generation for Reporting
(Génération d'événements pour rapports) est
Disabled
(Désactivée).
Pour activer ces rapports sans fil, dans la console OneClick > hiérarchie Explorer (Explorateur), accédez à
WLC Manager
>
onglet Information
(Informations) > champ
Event Generation for Reporting
(Génération d'événements pour rapports) et sélectionnez
Enabled
(Activé) dans l'option de liste déroulante correspondante.
Une fois que vous avez défini cette option sur
Enabled
(Activé), les événements déclenchés sur le contrôleur WLC sélectionné sont enregistrés dans la base de données SRM, analysés et les informations d'événement sont enregistrées dans la base de données MySQL nommée reporting que Report Manager utilise pour stocker les données. Cette base de données contient toutes les tables requises pour stocker les données utilisées par l'application SRM pour générer des rapports. Au démarrage, Report Manager extrait les données de l'Archive Manager principal pour chaque SpectroSERVER via OneClick et stocke les données dans les bases de données SRM.
Pour plus d'informations sur les rapports sans fil, reportez-vous au tableau
wirelessaps
dans la base de données reporting.
Détection des connexions uniquement vers les points d'accès
Dans les versions 10.3 et antérieures, lors de l'exécution de la détection de points d'accès, WLC Manager détecte les connexions sur tous les commutateurs de sous-réseau correspondant aux points d'accès (AP). A partir de la versino 10.3.1, WLC Manager inclut une option pour détecter les connexions uniquement aux points d'accès (AP) à partir de leurs commutateurs en amont appropriés, ce qui ignore la création d'autres connexions voisines pour les commutateurs de sous-réseau. Cette fonctionnalité utilise l'adresse MAC (table SAT) ou l'adresse IP (table CDP) du point d'accès pour détecter une connexion vers son commutateur en amont.
DC only towards AP.png
Par défaut, cette valeur est définie sur No (Non) (dans les versions antérieures à 10.4.2). Si vous souhaitez afficher uniquement les connexions vers les points d'accès, définissez cette valeur sur
Yes
(Oui).
Dans la version 10.4.2, cette option est activée par défaut. En d'autres matière, la valeur du paramètre est déjà définie sur Yes (Oui). Dans les versions précédentes, l'option n'était pas activée par défaut.
Déclenchement d'alarmes relatives à un point d'accès uniquement sur les points d'accès associés
Dans la version 10.4.1, si une alarme applicable est déclenchée sur un point d'accès (AP), l'alarme est déclarée sur ce point d'accès. De même, si une alarme est déclenchée sur un contrôleur WLC, l'alarme est déclarée sur le contrôleur WLC. Cette fonctionnalité permet à correctement organiser les alarmes en fonction de l'AP ou du contrôleur WLC associé et vous pouvez ainsi gérer plus efficacement vos unités. Auparavant, toutes les alarmes étaient déclarées au contrôleur WLC, sans tenir compte de l'emplacement où l'alarme était déclenchée : AP ou contrôleur WLC.
Si le PA requis n'est pas accessible pour déclarer l'alarme, alors l'alarme de l'AP relative est déclarée au contrôleur WLC associé.