A propos des types d'Auto-Protect

Auto-Protect analyse les fichiers ainsi que certains types de messages électroniques et de pièces jointes.
Par défaut, tous les types d'Auto-Protect sont activés. Si vous utilisez une solution d'analyse du courrier électronique basée sur serveur, telle que Symantec Mail Security, il se peut que vous ne deviez pas activer Auto-Protect pour le courrier électronique.
Les clients Mac et les clients Linux ne prennent pas en charge les analyses d'Auto-Protect sur la messagerie électronique.
Types d'Auto-Protect
Type d'Auto-Protect
Description
Auto-Protect
Analyse continuellement les fichiers quand ils sont lus ou écrits sur l'ordinateur client.
Auto-Protect est activé par défaut pour le système de fichiers. Il se charge au démarrage de l'ordinateur. Il examine tous les fichiers pour y rechercher les virus et les risques de sécurité et bloque l'installation des risques de sécurité. Il peut, le cas échéant, analyser des fichiers par extension de fichier, analyser des fichiers sur des ordinateurs distants et analyser des disquettes pour y rechercher des virus de secteur de démarrage. Il peut le cas échéant sauvegarder des fichiers avant d'essayer de les réparer et mettre fin à des processus et à des services.
Vous pouvez configurer Auto-Protect pour analyser seulement des extensions de fichier choisies. Quand il analyse les extensions sélectionnées, Auto-Protect peut également déterminer le type d'un fichier même si un virus modifie l'extension du fichier.
Pour les clients qui n'exécutent pas Auto-Protect pour le courrier électronique, vos ordinateurs client restent protégés quand Auto-Protect est activé. La plupart des applications de courrier électronique enregistrent les pièces jointes sur un dossier temporaire lorsque les utilisateurs les ouvrent. Auto-Protect analyse le fichier pendant son enregistrement sur le dossier temporaire et détecte tout virus ou risque de sécurité. Auto-Protect détecte également le virus si l'utilisateur essaye d'enregistrer une pièce jointe infectée sur un lecteur local ou lecteur réseau local.
Auto-Protect pour Microsoft Outlook
(Windows uniquement)
Télécharge les pièces jointes des messages électroniques Microsoft Outlook entrants et les analyse à la recherche de virus et de risques de sécurité quand l'utilisateur lit le message et ouvre la pièce jointe.
Le plug-in Auto-Protect pour Outlook prend en charge Microsoft Outlook 98 à Outlook 2016 et Outlook 365 pour les protocoles Internet ou MAPI. Il prend en charge les systèmes 32 et 64 bits.
Vous devrez peut-être désactiver le plug-in Auto-Protect pour Outlook si Microsoft Office 365 ou Microsoft Office 2013 est installé avec SEP 12.1.2 et versions antérieures et que Microsoft Outlook 2016 est installé avec SEP 14.Voir :
Pendant l'installation,
Symantec Endpoint Protection
installe Microsoft Outlook Auto-Protect si vous l'incluez dans le package et si Microsoft Outlook est déjà installé sur l'ordinateur.
Si un utilisateur télécharge une pièce jointe volumineuse via une connexion lente, les performances de la messagerie sont affectées. Si vous savez que le document est sécurisé, vous pouvez créer une exception.
Pour plus d'informations, consultez l'article :
Vous ne devez pas installer Auto-Protect pour Microsoft Outlook sur un serveur Microsoft Exchange. Vous devez installer à la place Symantec Mail Security for Microsoft Exchange.
Auto-Protect pour le courrier électronique Internet
(Windows uniquement)
Cette fonction est disponible uniquement pour les versions de client antérieures à 14.2 RU1.
Analyse le corps des messages électroniques Internet entrants et les pièces jointes pour détecter des virus et des risques de sécurité ; effectue aussi l'analyse heuristique des messages sortants.
Par défaut, Auto-Protect pour messagerie Internet prend en charge les mots de passe chiffrés et le courrier électronique POP3 et SMTP. Auto-Protect pour messagerie Internet prend en charge les systèmes 32 et 64 bits. Si vous utilisez POP3 ou SMTP avec Secure Sockets Layer (SSL), le client détecte les connexions sécurisées mais n'analyse pas les messages chiffrés.
Pour des raisons de performance, Auto-Protect pour le courrier électronique Internet via POP3 n'est pas pris en charge sur les systèmes d'exploitation serveur.
L'analyse du courrier électronique ne prend pas en charge le courrier électronique basé sur IMAP, AOL ou HTTP tel que Hotmail ou Yahoo! Mail.
Auto-Protect pour Lotus Notes
(Windows uniquement)
Cette fonction est disponible uniquement pour les versions de client antérieures à 14.2 RU1.
Analyse le courrier électronique entrant et les pièces jointes de Lotus Notes pour détecter des virus et risques de sécurité.
Auto-Protect pour Lotus Notes prend en charge Lotus Notes 7.x ou versions ultérieures.
Pendant l'installation,
Symantec Endpoint Protection
installe Lotus Notes Auto-Protect si vous l'incluez dans le package et si Lotus Notes est déjà installé sur l'ordinateur.
Autres informations