Compilation automatique pour le client
Symantec Endpoint Protection
pour Linux

(Pour 14.3 MP1 et les versions antérieures)
Le programme d'installation de
Symantec Endpoint Protection
pour Linux compile automatiquement le module de noyau Auto-Protect lorsque le noyau du système d'exploitation est incompatible avec les modules de noyau Auto-Protect pré-compilés.
Symantec Endpoint Protection
a introduit cette fonctionnalité dans la version 12.1.6.
Le programme d'installation du client lance le compilateur automatique pour compiler les modules compatibles lorsqu'il ne détecte aucun module Auto-Protect actif juste avant la fin du processus d'installation.
Auparavant, Auto-Protect fonctionnait uniquement lorsque le système d'exploitation de l'ordinateur Linux exécutait un noyau pris en charge. Vous pouvez également compiler manuellement le module de noyau Auto-Protect.
Conditions requises
L'ordinateur client Linux doit être muni d'outils de développement pour que la compilation automatique puisse fonctionner, par exemple :
  • kernel-devel
  • kernel-source
  • linux-headers
  • build-essentials
  • Outils de développement
La compilation des modules de noyau
Symantec Endpoint Protection
échoue parfois sur les noyaux Linux dont la source a été modifiée. Ces noyaux Linux ne sont pas pris en charge par cette fonctionnalité.
Utilisation de la compilation automatique
La compilation automatique se lance automatiquement au cours de l'installation, si nécessaire. Aucun intervention n'est requise de votre part pour lancer la compilation automatique.
Si le processus de compilation automatique se termine correctement, la fenêtre de terminal affiche le message suivant :
Build Auto-Protect kernel modules from source code successfully (Les modules de noyau Auto-Protect ont été créés à partir du code source)
Le nom de fichier des pilotes personnalisés pour symap et symev qui ont créés par le processus de compilation automatique inclut le mot
custom
. Le fichier
sepfl-install.log
indique également que la compilation automatique est terminée. Par défaut, ce fichier est enregistré sous ~/.
En cas d'échec du processus de compilation automatique, Auto-Protect est installée, mais reste désactivée. La fenêtre de terminal affiche un message similaire à celui ci-dessous :
Build Auto-Protect kernel modules from source code failed with error: (Echec de la création des modules de noyau Auto-Protect à partir du code source avec l'erreur suivante :)
Nombre
Nombre
indique le numéro du code d'erreur, qui varie. Pour obtenir des informations sur les codes d'erreur qui s'affichent, reportez-vous à la documentation du compilateur.