Démarrage sur l'agent Linux

L'administrateur
Symantec Endpoint Protection Manager
peut vous avoir autorisé à définir les paramètres du client sur l'agent Linux.
Etapes de démarrage sur l'agent Linux (à partir de la version 14.3 RU1)
Etape
Tâche
Description
Etape 1
Installez l'agent Symantec pour Linux.
L'administrateur
Symantec Endpoint Protection Manager
vous fournit le package d'installation d'un client géré ou vous envoie un lien de téléchargement de ce package par email.
Etape 2
Vérifiez que l'agent Linux communique avec
Symantec Endpoint Protection Manager
.
Pour confirmer la connexion à
Symantec Endpoint Protection Manager
, vous pouvez exécuter la commande suivante :
/usr/usr/lib/Symantec/status.sh
Etape 3
Vérifiez que la protection automatique est en cours d'exécution.
Pour vérifier l'état de la protection automatique, exécutez la commande suivante :
sav info -a
Etape 4
Vérifiez que les définitions sont à jour.
Les définitions LiveUpdate sont disponibles dans l'emplacement suivant :
/opt/Symantec/sdcssagent/AMD/sef/definitions/
Etapes de démarrage sur le client Linux (version 14.3 MP1 et versions antérieures)
Etape
Tâche
Description
Etape 1
Installez le client pour Linux.
L'administrateur
Symantec Endpoint Protection Manager
vous fournit le package d'installation d'un client géré ou vous envoie un lien de téléchargement de ce package par email.
Vous pouvez également désinstaller un client non géré qui ne communique pas avec
Symantec Endpoint Protection Manager
. L'utilisateur de l'ordinateur principal doit administrer l'ordinateur client et mettre à jour le logiciel et les définitions. Vous pouvez convertir un client non géré en client géré.
Etape 2
Vérifiez que le client pour Linux communique avec
Symantec Endpoint Protection Manager
.
Double-cliquez sur le bouclier
Symantec Endpoint Protection
. Si le client communique avec
Symantec Endpoint Protection Manager
, les informations sur le serveur s'affichent sous
Gestion
, en regard de
Serveur
. Si l'état
Hors ligne
s'affiche, contactez l'administrateur
Symantec Endpoint Protection Manager
.
Si l'état
Gestion automatique
s'affiche, cela signifie que le client n'est pas géré.
L'icône en forme de bouclier indique également l'état de la gestion et de la communication.
Etape 3
Vérifiez qu'Auto-Protect est en cours d'exécution.
Double-cliquez sur le bouclier
Symantec Endpoint Protection
. L'état d'Auto-Protect s'affiche sous
Etat
, en regard de
Auto-Protect
.
Vous pouvez également consulter l'état d'Auto-Protect à l'aide de l'interface de ligne de commande :
sav info -a
Etape 4
Vérifiez que les définitions sont à jour.
LiveUpdate est lancé automatiquement une fois l'installation terminée. Vous pouvez vérifier que les définitions sont à jour en double-cliquant sur le bouclier
Symantec Endpoint Protection
. La date des définitions s'affiche sous
Définitions
. Par défaut, LiveUpdate pour le client pour Linux s'exécute toutes les quatre heures.
Si les définitions sont obsolètes, vous pouvez cliquer sur
LiveUpdate
pour l'exécuter manuellement. Vous pouvez également utiliser l'interface de ligne de commande pour exécuter LiveUpdate :
sav liveupdate -u
Etape 5
Exécutez une analyse.
Par défaut, le client pour Linux géré analyse l'ensemble des fichiers et des dossiers tous les jours à 12 h 30. Toutefois, vous pouvez lancer une analyse manuelle à tout moment à l'aide de l'interface de ligne de commande :
sav manualscan -s
pathname
La commande de lancement d'une analyse manuelle requiert des privilèges de superutilisateur.
Symantec Endpoint Protection for Linux Frequently Asked Questions (Foire aux questions concernant Symantec Endpoint Protection pour Linux)