Choisissez une méthode de distribution pour mettre à jour le contenu sur des clients

Cependant, vous pouvez avoir besoin de modifier la méthode de mise à jour par défaut des clients en fonction de la plate-forme client, de la configuration du réseau, du nombre de clients ou des politiques de sécurité et d'accès de votre entreprise.
Méthodes de distribution de contenu et quand les utiliser
Méthode
Description
Quand l'utiliser
De
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
vers les ordinateurs client (par défaut)
(Windows, Mac, Linux)
Le serveur de gestion par défaut met automatiquement à jour les ordinateurs clients qu'il gère.
Vous ne configurez pas la planification des mises à jour entre le serveur de gestion et les clients. Contenu de téléchargement de clients du serveur de gestion basé sur le mode de communication et la fréquence des pulsations.
Symantec recommande d'utiliser cette méthode, à moins que des contraintes de réseau ou que les politiques de votre entreprise n'obligent à utiliser une autre méthode.
Si vous avez un grand nombre de clients ou des problèmes de bande passante, vous pouvez utiliser cette méthode, avec des fournisseurs de mises à jour groupées.
Pour que les ordinateurs Mac ou Linux reçoivent des mises à jour de contenu du serveur de gestion, vous devez configurer le serveur Web Apache.
Enabling Mac and Linux clients to download LiveUpdate content using the Apache Web server as a reverse proxy (Permettre aux clients Mac et Linux de télécharger des contenus LiveUpdate à l'aide du serveur Web Apache en tant que proxy inverse)
D'un fournisseur de mises à jour groupées vers les ordinateurs client
(Windows uniquement)
Un fournisseur de mises à jour groupées (GUP) est un ordinateur client qui reçoit des mises à jour à partir d'un serveur de gestion. Le fournisseur de mises à jour groupées retransmet alors les mises à jour aux autres ordinateurs clients du groupe. Un fournisseur de mises à jour groupées peut mettre à jour plusieurs groupes.
Les fournisseurs de mises à jour groupées peuvent distribuer tous les types de contenu LiveUpdate, excepté les mises à jour de logiciel client. Les fournisseurs de mises à jours groupées ne peuvent pas non plus être utilisés pour mettre à jour des politiques.
Un fournisseur de mises à jour groupées permet de réduire la charge sur le serveur de gestion. Sa configuration est plus simple que celle d'un serveur LiveUpdate interne.
Cette méthode est particulièrement utile pour les groupes dans des sites distants avec une bande passante minimale.
D'un serveur LiveUpdate interne vers les ordinateurs client
(Windows, Mac, Linux)
Les ordinateurs clients peuvent télécharger des mises à jour directement à partir d'un serveur LiveUpdate interne, qui reçoit ses mises à jour depuis un serveur Symantec LiveUpdate.
Si nécessaire, vous pouvez configurer plusieurs serveurs LiveUpdate internes et distribuer la liste aux ordinateurs clients.
Vous pouvez modifier la planification des téléchargements entre le serveur LiveUpdate externe et le serveur de gestion.
Pour plus d'informations sur l'installation d'un serveur LiveUpdate interne, consultez le
Guide de l'utilisateur de LiveUpdate Administrator
à l'adresse suivante :
Dans les réseaux très importants, utilisez un serveur LiveUpdate interne pour réduire la charge qui s'exerce sur le serveur de gestion. Dans les réseaux plus réduits, considérez si les fournisseurs de mises à jour groupées répondraient mieux aux besoins de votre société.
Pensez à utiliser un serveur LiveUpdate interne dans les situations suivantes :
  • Si vous gérez un grand réseau (plus de 10 000 clients)
  • Si vous gérez des clients Mac ou Linux qui ne doivent pas se connecter à un serveur LiveUpdate externe
  • Si votre société déploie plusieurs produits Symantec qui utilisent également LiveUpdate pour distribuer du contenu aux ordinateurs client
Vous ne devriez pas installer le serveur de gestion et un serveur LiveUpdate interne sur le même matériel physique ou la même machine virtuelle. L'installation sur le même ordinateur peut avoir comme conséquence des problèmes importants de performances du serveur.
Pour plus d'informations, consultez :
D'un serveur Symantec LiveUpdate externe vers les ordinateurs clients via Internet
(Windows, Mac, Linux)
Les ordinateurs clients peuvent recevoir des mises à jour directement à partir d'un serveur Symantec LiveUpdate.
Utilisez un serveur Symantec LiveUpdate externe si vous devez planifier quand les clients doivent mettre à jour le contenu ou si la bande passante disponible entre Symantec Endpoint Protection Manager et les clients est limitée.
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
et les mises à jour planifiées sont activés par défaut. Avec les paramètres par défaut, les clients obtiennent toujours les mises à jour à partir du serveur de gestion, sauf si celui-ci ne répond pas pendant une longue période.
Ne configurez pas un grand nombre de clients gérés et en réseau pour récupérer des mises à jour à partir d'un serveur Symantec LiveUpdate externe. Cette configuration consomme des quantités inutiles de bande passante.
Distribution à l'aide d'outils tiers
(Windows uniquement)
Les outils tiers comme Microsoft SMS vous permettent de distribuer des fichiers spécifiques de mise à jour aux clients.
Cette méthode vous permet de tester les fichiers de mise à jour avant de les distribuer. Elle peut également être utile si vous avez une infrastructure de distribution d'outils tierce.
Intelligent Updater
(Windows uniquement)
Les fichiers d'Intelligent Updater comprennent les contenus de virus et de risque de sécurité et les contenus de prévention d'intrusion que vous pouvez utiliser pour mettre à jour les clients manuellement.
Vous pouvez télécharger les fichiers auto-extractibles Intelligent Updater à partir du site Web de Symantec.
Vous pouvez utiliser les fichiers Intelligent Updater si LiveUpdate n'est pas disponible.
Pour mettre à jour d'autres types de contenu, vous devez installer et configurer un serveur de gestion pour télécharger et présenter les fichiers de mise à jour.
Le schéma ci-après affiche un exemple d'architecture de distribution pour de plus petits réseaux.
Le schéma ci-après affiche un exemple d'architecture de distribution pour des réseaux de plus grande taille.