Résolution des problèmes de communication entre
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
et la console ou la base de données par défaut

Si vous avez un problème de connexion avec la console
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
ou la base de données, vous pouvez constater l'un des symptômes suivants :
  • Le service du serveur de gestion (semsrv) s'arrête.
  • Le service du serveur de gestion ne reste pas dans un état démarré.
  • Les pages Accueil, Indicateurs et Rapports affichent une erreur HTTP.
  • Les pages Accueil, Indicateurs et Rapports sont vides.
  • Les pages Accueil, Indicateurs et Rapports affichent une barre de progression de chargement continu, sans afficher de contenu.
Tous ces problèmes affichent une erreur Java -1 dans le journal des événements de Windows. Pour trouver la cause spécifique de l'erreur Java -1, examinez le journal scm-server. Le journal scm-server se trouve par défaut dans l'emplacement suivant :
SEPM_Install
\tomcat\logs\scm-server-0.log
L'emplacement par défaut de
SEPM_Install
est C:\Program Files (x86)\Symantec\
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
.
Vérification de la communication avec la console ou la base de données
Ce qu'il faut vérifier
Description
Testez la connectivité entre la base de données et le serveur de gestion.
Vous pouvez vérifier que le serveur de gestion et la base de données communiquent correctement.Voir :
Vérifiez que la taille de segment de mémoire du serveur de gestion est correcte.
Si vous ne pouvez pas vous connecter à la console distante du serveur de gestion, vous pouvez avoir besoin d'augmenter la taille du segment de mémoire Java. Vous pouvez également voir un message de mémoire saturée dans le journal scm-server.
Pour plus d'informations sur les tailles de segment de mémoire par défaut, voir :
Vérifiez que le serveur de gestion n'exécute pas plusieurs versions de PHP.
Vous pouvez vérifier si le serveur de gestion exécute plusieurs packages logiciels qui utilisent des versions différentes de PHP. PHP recherche un fichier de configuration global (php.ini). S'il existe plusieurs fichiers de configuration, vous devez forcer chaque produit à utiliser son propre interpréteur. Lorsque chaque produit utilise la version correcte de PHP qui lui est associée, le serveur de gestion fonctionne correctement.
Vérifiez la configuration système requise.
Vous pouvez vérifier si le client et le serveur de gestion respectent la configuration système minimale ou recommandée.
Pour la configuration système requise la plus récente, consultez :