Mise à niveau et migration vers la dernière version de Symantec Endpoint Protection (SEP)

Découvrez la procédure à suivre pour mettre à jour Symantec Endpoint Protection vers la dernière version.
Utilisez cette rubrique pour effectuer une mise à niveau vers la dernière version de SEP 14.x et profiter ainsi des nouvelles fonctionnalités.Ces informations concernent la mise à niveau du logiciel dans les environnements dans lesquels une version compatible du produit est déjà installée.
Avant le processus de mise à jour, consultez les informations suivantes :
Processus de mise à niveau de
Symantec Endpoint Protection
Tâche
Description
Etape 1 : téléchargement de la dernière version à partir du centre de téléchargement Broadcom
Pour obtenir les liens et plus d'informations, voir :
Avant de procéder à la mise à niveau de Symantec Endpoint Protection Manager (SEPM) et des clients Symantec Endpoint Protection, assurez-vous d'optimiser la protection de votre réseau en suivant les meilleures pratiques ci-après :
  • Symantec recommande de ne pas exécuter d'installations tierces en même temps que la mise à niveau de Symantec Endpoint Protection. En effet, l'installation d'un logiciel tiers qui effectue des changements au niveau du réseau ou du système peut entraîner des résultats indésirables lors de la mise à niveau de Symantec Endpoint Protection.
  • Si possible, redémarrez les ordinateurs clients avant d'installer ou de mettre à niveau Symantec Endpoint Protection.
  • Symantec recommande de mettre à niveau la totalité du réseau vers la version actuelle de Symantec Endpoint Protection, plutôt que de gérer plusieurs versions.
Pour plus d'informations, consultez l'article :
Étape 2 : sauvegarde de la base de données et préparation de la reprise après incident
Sauvegardez la base de données, les journaux et le fichier de récupération que
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
utilise pour assurer l'intégrité de vos données client.Ces étapes varient selon votre version.Voir :
Étape 3 : interruption de la relation de réplication
Si le serveur de gestion que vous souhaitez mettre à jour réplique d'autres serveurs de gestion, brisez la relation de réplication. Si le partenaire de réplication lance la réplication pendant la mise à niveau, des résultats imprévisibles peuvent se produire.
La rupture d'une relation entre les serveurs de gestion n’est pas identique à la suppression d'un partenaire de réplication. Vous ne voulez pas supprimer totalement le partenaire de réplication.
Si vous n’utilisez pas la réplication entre les serveurs de gestion, vous pouvez ignorer cette étape.
Etape 3 : arrêter le service
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
Vous devez arrêter manuellement le service du serveur de gestion sur tous les sites avant d'installer une version plus récente.Le service du serveur de gestion arrête le service Syslog ou un service similaire qui s'exécute sur SEPM et qui pourrait éventuellement verrouiller des fichiers ou des dossiers SEPM et provoquer l'échec de la mise à niveau.À l'issue de la mise à niveau, le serveur de gestion démarre automatiquement le service.
Si le serveur de gestion réplique d'autres serveurs de gestion, assurez-vous que la réplication ne se produit pas pendant la période de mise à niveau de SEPM et que le service de serveur de gestion est arrêté.Voir :
Etape 4 : mettre à niveau le logiciel
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
Installez la nouvelle version de
 instance de Symantec Endpoint Protection Manager
sur la version existante sur tous les sites de votre réseau. La version existante est détectée automatiquement et tous les paramètres sont enregistrés pendant la mise à jour.Voir :
Si vous avez inscrit un domaine Symantec Endpoint Protection Manager dans la console cloud ICDm (gestion hybride) avant la mise à niveau, le domaine restera inscrit pendant le processus de mise à niveau.Vous pouvez également inscrire un domaine après la mise à niveau.Voir :
Inscription d'un domaine dans la console cloud depuis Symantec Endpoint Protection Manager
Etape 5 : restaurer la relation de réplication après la mise à niveau
Si le serveur de gestion mis à jour réplique d'autres serveurs de gestion, restaurez les relations de réplication. Voir :
Si vous n’utilisez pas la réplication entre les serveurs de gestion, vous pouvez ignorer cette étape.
Etape 5 : mise à niveau du logiciel client Symantec
Vous n'avez pas besoin de désinstaller les clients précédents avant d'installer la nouvelle version. Le processus d'installation par écrasement enregistre les paramètres du client, puis met à niveau le client vers la dernière version.Vous devez d'abord mettre à jour un groupe restreint d'ordinateurs de test avant de procéder à la mise à jour de tout votre réseau de production.
Si vous utilisez des clients tels que des fournisseurs de mises à jour groupées (GUP), vous devez les mettre à niveau en premier. Voir :
Examinez les étapes applicables dans les rubriques suivantes :
Ensuite, sélectionnez l'une des méthodes disponibles pour la mise à niveau des clients :
  • Mise à niveau automatique
    : la mise à niveau est la méthode la plus simple pour mettre à jour le logiciel client Windows et Mac dans des groupes.
    Assignez les packages client à des groupes dans le serveur de gestion, manuellement ou à l'aide de l'assistant
    Mettre les clients à niveau à l'aide d'un package
    . Aucune action supplémentaire de votre part n'est requise pour terminer le processus de mise à niveau. Voir :
    La
    mise à niveau automatique
    ne prend pas en charge l'agent Symantec pour Linux 14.3 RU1.
  • Fichier d'installation
     : téléchargez le fichier d'installation client à partir du centre de téléchargement de Broadcom.
    Pour obtenir les liens et plus d'informations, voir :
  • Assistant de déploiement client
     : exécutez l'assistant de déploiement client sur le serveur de gestion. Cet assistant vous guide tout au long du processus de création d'un package client qui peut être déployé à l'aide d'un lien Web et d'un message électronique, d'une installation à distance en mode Push ou enregistré pour une installation locale ultérieure. Vous pouvez également effectuer le déploiement à l'aide d'outils tiers. Voir :